• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Affaire Benzema : Didier Deschamps accusé de racisme, il "n'oubliera jamais"

Affaire Benzema : Didier Deschamps accusé de racisme, il "n'oubliera jamais"
  • A-
  • A+
Partager Google+

Dans une interview diffusée sur l’antenne d’Europe 1, dimanche 13 janvier, Didier Deschamps s’est confié sur les propos de Karim Benzema à son sujet. Le footballeur avait accusé l’entraîneur de racisme avant l’Euro 2016. Des propos qui ne passent toujours pas. Non Stop People vous en dit plus.

C’est avec rancœur que Karim Benzema avait les premières hostilités à Didier Deschamps, après être passé à côté de l’Euro 2016. "Il a cédé à la pression d’une partie raciste de la France", avait déclaré le joueur du Real Madrid en juin 2016, dans les colonnes de Marca, un journal espagnol. Depuis, les tensions entre l’entraîneur et Karim Benzema sont tenaces. Mercredi 9 janvier, le coach des Bleus évoquait ainsi l’impact de ces accusations, à demi-mot, dans l’émission "L’heure des pros". "La ligne blanche a été franchie. Et quand on franchit la ligne blanche, il n’y a pas de possibilité de retour", annonçait Didier Deschamps face à Pascal Praud.

"Je n’oublierai jamais"

Et c’est sur l’antenne d’Europe 1 que Didier Deschamps a décidé de s’exprimer de façon plus explicite au sujet de l’affaire Karim Benzema, dimanche 13 janvier. "Ça restera. Et que certains puissent se permettre de tenir des discours qui amènent à des conséquences qui dépassent tout entendement, ça je n’oublierai jamais, forcément", a persisté l’entraîneur de 50 ans avec amertume. "On vit avec, mais, à ce moment-là, j’ai considéré que la ligne blanche avait été franchie et quand on franchit la ligne blanche, il y a un point de non-retour", a-t-il ajouté, une fois de plus. Avant de se défendre. "Je sélectionne des joueurs français, ils sont tous français et ça ne m’est jamais arrivé de ne pas sélectionner quelqu’un pour des raisons de couleur ou de religion. Dans l’autres sens, ça ne m’arrivera pas de sélectionner quelqu’un sur ces mêmes critères, parce que ce serait aussi grave, si ce n’est pire". Et si Didier Deschamps ne décolère pas, c’est parce que les propos de Karim Benzema avaient également eu un impact sur son entourage. "Je vis avec. C’est des moments très très désagréables parce que ça a des conséquences sur ma famille. C’est pas acceptable", a conclu le Bayonnais. Au moins, c’est clair.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 17 Jan Non Stop People @NonStopPeople
    #rediff #Morandinilive Elizabeth Tchoungui mère d’un enfant autiste, ses bouleversantes confidences… https://t.co/S9JCmOr5r0
    Détails
  • 17 Jan Paris Hilton @ParisHilton
    RT @Kev_h80: #ThrowbackThursday a young @ParisHilton destined for stardom ❤❤ https://t.co/slI5ZOWdUZ
    Détails
  • 17 Jan Paris Hilton @ParisHilton
    Hey #Cancun #Mexico, due to a technical problem, my shows that were due to take place Jan 17 & Feb 28… https://t.co/zpz9GWqQm6
    Détails