• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Amélie Mauresmo : cette émission qui l'a blessée en s'attaquant à son physique

Amélie Mauresmo : cette émission qui l'a blessée en s'attaquant à son physique
  • A-
  • A+
Partager Google+

Après son coup de gueule contre la programmation du tournoi de Roland Garros en juin dernier, Amélie Mauresmo était l'invitée ce week-end de la nouvelle émission de Léa Salamé baptisée "Femmes puissantes" (France Inter). L'occasion pour l'ancienne joueuse de tennis de revenir sur les critiques qu'elle avait reçues sur son physique dans une célèbre émission de Canal+.

C'est en 2009 qu'Amélie Mauresmo décidait de mettre fin à sa carrière de joueuse de tennis. Trois ans après, elle avait été nommée capitaine de l'Équipe de France de Fed Cup, poste qu'elle a occupé jusqu'en 2016. Ex-entraîneuse d'Andy Murray, elle coache actuellement Lucas Pouille, un joueur de tennis français de 25 ans, professionnel depuis 2012. Côté coeur, Amélie Mauresmo avait fait parler d'elle en mars 1999 en s'affichant en couverture de Paris Match avec sa compagne de l'époque, Sylvie. Un shooting qui lui avait permis d'assumer pleinement son homosexualité. "J'ai pensé que cela pouvait aider certaines personnes, bien que je n'aie aucune envie d'être le porte-parole de quoi que ce soit. Sauf de la tolérance", confiait-elle. Depuis 2015, elle est l'heureuse maman d'un petit garçon prénommé Aaron. Deux ans plus tard, elle donnait naissance à son deuxième enfant, une petite Ayla. Sur sa page Instagram, elle partage souvent des clichés de ses moments passés avec eux.

"J'étais très sensible à ça"

Ce week-end, Amélie Mauresmo était l'invitée de la nouvelle émission de Léa Salamé, "Femmes puissantes". Un premier numéro diffusé sur France Inter et pendant lequel l'ancienne joueuse de tennis a pu aborder les sujets qui lui tenait à coeur, notamment son coming-out et les critiques sur son physique. "Je crois qu'il y a un truc qui m'a fait beaucoup de mal : ce sont 'Les Guignols'", a-t-elle commencé. Et de poursuivre : "Pour un sportif, une sportive, quand on touche à son corps, c'est très important, la représentation qu'on s'en fait, ce que les gens pensent... Moi, j'étais quand même très sensible à ça". Des attaques qu'elle a comparées à "un tsunami", "un ouragan". À l'époque, l'émission l'avait représentée en marionnette ultra-masculine, "singée par une voix grave d'homme", ont précisé nos confrères de Télé-Loisirs. "Ça a été un déferlement auquel je n'étais pas préparée du tout. Un mélange de violence et de soutiens : c'était très étrange (...) C'était tabou", a-t-elle conclu.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 18 oct Selena Gomez @selenagomez
    I gave my all and they all know it. https://t.co/fmIODy9vX4
    Détails
  • 18 oct Kim Kardashian West @KimKardashian
    My @kkwbeauty Best of Nude, Pink and Red Lipstick Sets are RESTOCKED!!! Shop them at https://t.co/aIjp1MBlpZ 🖤 https://t.co/qy5fM01v9w
    Détails
  • 18 oct Non Stop People @NonStopPeople
    Cyril Hanouna réplique à l'attaque de Julien Odoul après son absence dans Balance ton post https://t.co/ILhwhc2809 https://t.co/f65rgdmbW6
    Détails