• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Attentats de Paris : Hugo Lloris bouleversé, il témoigne ! (vidéo)

Attentats de Paris : Hugo Lloris bouleversé, il témoigne ! (vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le capitaine de l’équipe de France s’est longuement confié dans l’édition du samedi 2 janvier du quotidien L’Equipe. Évoquant l’Euro 2016 et son club de Tottenham, Hugo Lloris est également revenu sur les attentats de Paris survenus le vendredi 13 novembre. Un soir qu’il n’oubliera jamais lui qui jouait avec les Bleus au Stade de France. Non Stop People vous en dit plus.

Plus d’un mois après les attentats de Paris et de sa proche banlieue, de nombreuses personnalités issues du monde du spectacle, du sport ou encore des médias, continuent d’évoquer cette terrible soirée et de rendre hommage aux disparus. A l’image de Daphné Bürki qui avait rendu un vibrant hommage à la capitale sur le plateau de son émission La Nouvelle Edition sur Canal +.  "Sur mon bras est tatoué Paris, Paris ma ville dont je suis fière, celle où on danse, celle où on s’instruit, celle où on s’embrasse, celle qui est libre", avait-elle alors déclaré. "Je fais partie de cette génération qu’ils ont voulu anéantir vendredi. Ils ont pris mes amis, nos amis, ce n’est que partie remise. N’ayons pas peur, gardons la tête haute et soyons solidaires" continuait-elle. Récemment, c’est Laurent Gerra qui s’exprimait sur le sujet. L’humoriste, qui a fait le choix de remonter sur scène dès le lendemain des attentats, a expliqué son choix de ne pas rire de ces attaques. "Je dis toujours que la seule limite, c’est que ce soit drôle mais c’est vrai que les attentats on ne peut pas en parler". De là, il a justifié sa décision : "J’ai fait deux, trois vannes sur les barbus, mais je ne sais pas si le public a vraiment envie qu’on revienne là-dessus. C’est difficile car il y a un vrai traumatisme" déclarait-il.

"J’étais comme tous les Français avec cette peur qui guette"

Ce weekend, c’est le capitaine des Bleus qui revenait sur les terribles attentats. Le soir du 13 novembre, celui qui réagissait à l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena  affrontait avec l’équipe de France l’Allemagne. "On est restés longtemps dans les couloirs du Stade de France, avec les joueurs allemands et des journalistes. C’était un moment spécial, une solidarité dans un moment tragique. On est rentrés à Clairefontaine à 4 heures du matin, et personne n’avait envie de dormir. On est restés devant la télé, par petits groupes. Les jours qui ont suivi, j’ai été comme tous les Français, et au-delà, très marqué, avec cette peur qui guette. Le foot était loin : on pense à sa famille, à ses proches, on se pose beaucoup de questions sur le monde. Ces jours ont été lourds" se souvient le gardien français. Le joueur des Spurs a également évoqué le match de la France contre l’Angleterre à Wembley quatre jours plus tard. "Nous n’étions pas en été de jouer" confie le capitaine des Bleus. Mais Hugo Lloris termine sur une note d’espoir. "Non, je n’ai pas peur. Cela aurait pu arriver ailleurs. Au contraire, il faut y aller, il faut jouer et faire confiance à ceux qui travaillent pour notre sécurité et ne pas vivre dans la peur" conclut-il.
 

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 déc Jamel Debbouze @DebbouzeJamel
    RT @HeleneSy: @WalyDIA @CEKEDUBONHEUR @OmarSy 😘
    Détails
  • 13 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @VogueRunway: .@KimKardashian issues an open casting call—with no age limit—for her next KKW beauty campaign: https://t.co/xJMhXv3gs1 ht…
    Détails
  • 13 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @NasMaraj: Why we need Net Neutrality, a thread. https://t.co/CooDsYTbQ3
    Détails