Sport

Bafétimbi Gomis accusé de viol, non lieu requis

Bafétimbi Gomis accusé de viol, non lieu requis
© Maxppp
  • A-
  • A+

Bafétimbi Gomis et Yohan Benalouane ont bénéficié d’un non-lieu dans l’affaire d’accusation de viol en réunion. Non Stop People revient sur cette histoire qui avait secoué le monde du football.

Les stars du football ont souvent des problèmes avec la justice. Un footballeur évoluant dans le club de Lyon, Bafétimbi Gomis et un autre jouant pour l’Atalanta Berga, en Italie, avaient notamment eu des problèmes avec les autorités suite à une accusation de viol en réunion, en juin 2012. Cette histoire avait fait d’autant plus de vagues car d’autres footballeurs mondialement connus avaient également été accusés, Franck Ribéry et Karim Benzema. L’affaire Zahia avait tourmenté toutes les équipes de football françaises.

Les faits remontent à 2008 mais Zahia Dehar n’avait parlé que deux ans après. Une histoire qui avait fait beaucoup de bruit et causé énormément de problèmes aux deux joueurs de l’équipe de France. En janvier dernier, la XVI chambre correctionnelle de Paris avait relaxé Franck Ribéry et Karim Benzema. « Nous attendions cette relaxe, elle arrive enfin, car depuis le début Karim avait protesté de manière très claire », a déclaré l’avocat de Karim Benzema, Sylvain Cormier, à l'issue du procès. « Cela lui a fait du mal mais c'est quelqu'un de solide »

Aujourd’hui, c’est au tour de Bafétimbi Gomis et Yohan Benalouane d’être fixés sur leur sort. Les deux footballeurs ont bénéficié d’un non-lieu. C’était déjà le cas en décembre 2013. ''Cette décision met un terme final à une accusation qui n'avait pas lieu d'être. C'est un non-évènement qui débouche logiquement sur un non-lieu'', a expliqué Me Jean-Félix Luciani, l'avocat de Gomis, à l'AFP. ''Dès le départ, aucun élément dans ce dossier ne justifiait une accusation de viol'', a ajouté Me Jean-François Barre, l'avocat de Benalouane.

Les faits remontent à juin 2012. Une femme qui travaillaient dans l’événementiel à Lyon assure avoir été victime d’une relation sexuelle non consentie mais sans violence physique. Les deux footballeurs, Bafétimbi Gomis et Yohan Benalouane avaient été placés en garde à vue pendant deux jours. Ils avaient contesté et ont finalement été placés sous le statut de témoin assisté. Cette décision de non-lieu met fin à la procédure.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 03 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna

    RT @kevboucher: Record pour "TPMP, ça continue" (la P3 de #TPMP) avec @Cyrilhanouna sur C8 : 1,74 million de fidèles et 7,2% de PDA.

    Détails
  • 03 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna

    Merci à vous les cheris d amour, meilleure semaine pour Tpmp depuis la rentrée! On se régale de ouf!! Je vous jure, j ai jamais autant kiffe

    Détails
  • 03 déc Britney Spears @britneyspears

    Thank you for the sweet birthday wishes! Had an amazing day. Love you all 💖💖💖 https://t.co/jzKBS3r1b7

    Détails