• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Coupe du monde féminine : l'écart de salaires choquant entre les hommes et les femmes

Coupe du monde féminine : l'écart de salaires choquant entre les hommes et les femmes
maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce vendredi 7 juin marque le coup d'envoi de la Coupe du monde féminine de football qui se déroulera en France. À cette occasion, Non Stop People vous propose un focus sur les salaires des joueuses de l'équipe de France.

Si la Coupe du monde de football féminine attire de plus en plus les foules, certains constats demeurent. En comparaison à leurs homologues masculins, et d'après une étude de l'Observatoire des inégalités effectuée en 2017, les footballeuses gagnent 96% de moins. Et ce, malgré l'engouement grandissant et les sponsors qui se multiplient. Le football féminin génère encore beaucoup moins que le foot masculin, et l'écart se fait ressentir au niveau des salaires. Un exemple très parlant : Ada Hegerber, première femme lauréate du Ballon d'Or, est aussi la joueuse la mieux payée de première Division, avec 400.000 euros brut par an à l'OL. Une jolie somme, mais nettement inférieure à celle que gagne Neymar, joueur le mieux payé de Ligue 1 avec 36 millions d'euros brut annuels au PSG.

De gros écarts de salaires

Côté tricolore, Amandine Henry, capitaine des Bleues et figure emblématique de l'OL, est dans le top 5 des joueuses les mieux payées avec 360.000 euros brut par an. De son côté, Wendie Renard, gagne 348.000 euros brut par an. Comme l'expliquent nos confrères de LCI, les écarts de salaires sont aussi considérables en interne. Pour celles qui évoluent dans de grands clubs du championnat, à l'instar de l'OL, du PSG, du Paris FC ou de Montpellier, le salaire s'élève à 4000 euros brut en moyenne. De grandes formations auxquelles appartiennent de nombreuses joueuses de l'équipe de France. Reste que le salaire mensuel moyen d'une joueuse de première division est de 2494 euros brut, quand celui de leurs homologues masculins qui évoluent en Ligue 1 s'élève à… 108.422 euros brut. En cas de sacre lors de cette Coupe du monde, les Bleues gagneront 40.000 euros de prime contre 400.000 euros touchés par les hommes de Didier Deschamps à l'issue du Mondial en Russie, en 2018…

Par Sarah Mannaa

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 19 sep Justin Bieber @justinbieber
    RT @SchmidtsNatural: Here+Now is here, for good! Co-created with @justinbieber, Here+Now combines spicy citrus, warm florals, and deep wood…
    Détails
  • 19 sep Kim Kardashian West @KimKardashian
    Read about my psoriasis & psoriatic arthritis journey on Poosh now https://t.co/HDfX35wPuP https://t.co/FH6sLR5pOv
    Détails
  • 19 sep Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @pooshdotcom: “If you have psoriasis, you can't let it ruin your life or get the best of you." @KimKardashian is getting personal, shari…
    Détails