• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Dijon-Amiens : Prince Gouano victime de racisme, son message de tolérance

Dijon-Amiens : Prince Gouano victime de racisme, son message de tolérance
  • A-
  • A+
Partager Google+

Et encore une attaque raciste. Vendredi 12 avril, les équipes de Dijon et d'Amiens s'affrontaient dans le cadre de la Ligue 1. Un match interrompu pendant plusieurs minutes. En raison, des cris racistes visant Prince Gouano. Peu de temps après, le défenseur d'Amiens a réagi aux attaques. Non Stop People vous en dit plus.

Le monde du football est encore gangréné par la discrimination. Alors que Blaise Matuidi et Moise Kean étaient les cibles de moqueries racistes il y a quelques jours, vendredi 12 avril, c'était au tour de Prince-Désir Gouano de faire face à la haine raciale. Lors du match de Ligue 1 opposant Amiens, son équipe, au club de Dijon, le défenseur de 25 ans a été la cible de cris racistes, lancés dans les tribunes. Suite aux attaques, le match a été interrompu durant plusieurs minutes. Quelques temps après, le supporter soupçonné a été interpellé par les autorités et placé en garde à vue.  

La réaction honorable de Prince Gouano

Si on pouvait s'attendre à de la colère, Prince Gouano a pourtant suscité l'admiration en gardant son calme. Peu de temps après le match, le footballeur s'est confié à nos confrères de L'Equipe, déclarant qu'il ne souhaitait pas porter plainte contre l'auteur présumé des cris racistes. "Je suis pour l'amour ! Je ne porterai pas plainte, car je pense que cela aura beaucoup plus d'impact que je ne le fasse pas. Pour que cet individu transmette à ses enfants que ce type de comportement ne sert à rien. Bien sûr que ça m'a blessé, mais ma croyance et ma foi me portent à préconiser le pardon", a-t-il déclaré. Face aux consultants de BeIn Sports, le capitaine a insisté. "On est au XIXe siècle, c’est inadmissible. J’ai marqué le coup en demandant d’arrêter le jeu. On est tous égaux, on est tous des êtres humains […] Je veux véhiculer un message qui est l'amour". Alors que le pardon est prôné du côté d'Amiens, l'équipe de Dijon a décidé de porter plainte contre l'auteur des cris. "Mon total soutien à Prince Gouano et à tous les joueurs qui ont le courage de dénoncer les attaques et insultes racistes. On est tous responsables et concernés", a annoncé la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, sur Twitter. 

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 21 avr Non Stop People @NonStopPeople
    Avicii mort : son compte Twitter a été réactivé pour lui rendre hommage https://t.co/s14Hc60ujt https://t.co/s6FHwKUkrn
    Détails
  • 21 avr Non Stop People @NonStopPeople
    RT @NonStopPeople: Notre-Dame de Paris : Les médias en font-ils trop ?
    Détails
  • 21 avr Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    RT @AssosEmma: Nous sommes très heureux d'être en association avec @InstVisionParis et apporter notre soutien financier plus que jamais la…
    Détails