• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Emiliano Sala mort : il aurait été victime d’une intoxication avant le crash

Emiliano Sala mort : il aurait été victime d’une intoxication avant le crash
  • A-
  • A+
Partager Google+

Plusieurs mois après la disparition tragique d’Emiliano Sala, un rapport du Bureau d’enquête des accidents aériens apporte de nouvelles précisions sur la mort de l’attaquant. Selon le texte, le footballeur aurait été victime d’une intoxication au monoxyde de carbone avant le crash fatal. Non Stop People vous en dit plus.

C’était une affaire tragique. Le 21 janvier dernier, l’avion d’Emiliano Sala disparaissait des radars. L’ancien attaquant du FC Nantes venait à peine d’être transféré au club de Cardiff City et se rendait à la ville galloise dans un petit avion de tourisme. Sa disparition avait suscité l’émoi, mais surtout l’inquiétude. En février dernier, après quelques jours d’enquête et de tentatives de sauvetage, l’avion d’Emiliano Sala avait été retrouvé sous la Manche. Un corps, dans la foulée, avait également été retrouvé dans la carcasse de l’appareil. Le 8 février dernier, le corps avait été identifié comme celui d’Emiliano Sala. Depuis, les révélations concernant le crash et la mort de l’Argentin s’accumulent.

La cause du crash dévoilée ?

Sept mois plus tard, c’est un rapport du Bureau d’enquête des accidents aériens qui apporte de nouvelles précisions sur la mort d’Emiliano Sala. Selon de nouveaux tests toxicologiques, dont les résultats ont été révélés le 14 août, le footballeur et son pilote David Ibbotson avaient été exposés à des niveaux extrêmement nocifs de monoxyde de carbone. "Le passager présentait un niveau de saturation élevé en COHb (produit associant le monoxyde de carbone et l'hémoglobine)", a expliqué le Bureau d’enquête (Air Accidents Investigation Branch alias AAIB).

Les concentrations au monoxyde de carbones repérées dans le sang d’Emiliano Sala étaient si élevées qu’elles auraient pu entraîner une perte de connaissance ou encore une crise cardiaque. Emiliano Sala présentait un taux de saturation en carboxyhémoglobine à 58%. "Un niveau de COHb de 50 % ou plus chez un individu par ailleurs en bonne santé est généralement considéré comme potentiellement fatal", précise l’AAIB. Une intoxication qui aurait pu, par extension, provoquer le drame…

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 19 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Miss France 2019 : Vaimalama Chaves révèle ses futurs projets https://t.co/b1zEiHziN8 https://t.co/WTZXTgcBTN
    Détails
  • 19 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Taylor Swift : pour aider une fan, la chanteuse emploie les grands moyens https://t.co/62f5DvMEYx https://t.co/twLP4zu2f5
    Détails
  • 19 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Tony Parker victime d'un accident de voiture : son véhicule a été ravagé https://t.co/bG6cFic9zH https://t.co/eHQwhVA2hM
    Détails