• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Éric Abidal réagit à la polémique sur son foie "illégal"

Éric Abidal réagit à la polémique sur son foie "illégal"
  • A-
  • A+
Partager Google+

Mercredi 4 juillet, le journal espagnol "El Confidencial" enflammait l'Espagne. Le média accuse Éric Abidal d'avoir reçu un foie provenant du marché illégal, lors de sa greffe en 2012. L'ancien joueur de Monaco et de Lyon a publié ce jeudi 5 juillet un communiqué démentant ces affirmations. Non Stop People vous en dit plus.

C'est une information qui a embrasé l'Espagne tout entière. Selon "El Confidencial", Éric Abidal aurait reçu un foie issu du marché illégal d'organes, lors de sa greffe en 2012. L'ancien joueur du FC Barcelone avait dû subir une transplantation d'urgence, alors que son cancer, détecté en 2011, s'aggravait fortement. L'ex-défenseur a donc publié un communiqué sur Twitter, qui dément toutes ces révélations.

Le nouveau directeur sportif du FC Barcelone se dit "contraint de faire part de sa contrariété et sa tristesse". Il précise ensuite que c'est bien son cousin, un certain Gérard, qui lui avait donné une partie de son foie. "Mon cousin Gerard a risqué sa vie pour sauver la mienne et pour cela je lui suis vraiment reconnaissant, ajoute-t-il. Les procédures et protocoles existants sont trouvables partout et toute la documentation médicale qui apporte les preuves sont disponibles".

DES INFORMATIONS SUR LE DONNEUR JAMAIS PARVENUES À LA JUGE ESPAGNOLE

Ces révélations font suite aux écoutes de la police espagnole concernant l'ancien président du club catalan, Sandro Rosell. Celui-ci est impliqué dans une affaire de blanchiment d'argent et est même en détention provisoire. Il aurait évoqué quatre fois l'achat d'un foie illégal pour Eric Abidal.

Les avocats de Sandro Rosell assurent "ne pas être au courant de ces faits, ni s’ils sont avérés, ni quel juge les instruits, ni pourquoi tout cela sort un an après". Ils ont également ajouté qu'"il est curieux qu’on puisse acheter un foie sur un marché parallèle et le transplanter dans un hôpital public". Le tribunal de Barcelone avait déjà enquêté, il y a un an, sur l'éventualité qu'Éric Abidal soit concerné par un trafic d'organes. L'affaire avait été classée car il n'y avait "aucune preuve, aucun indice, qui permette de soutenir l'accusation contre qui que ce soit, n'a été trouvé". Une nouvelle enquête a cependant été ouverte suite aux révélations du journal ibérique. 

Par Léo Tourbe

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 20 aoû Kim Kardashian West @KimKardashian
    It was going so good.... swipe ➡️ 😂 https://t.co/FvbplgpW5B
    Détails
  • 20 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Miley Cyrus séparée de Liam Hemsworth : "elle a du mal à l'oublier" https://t.co/BgRLYjkQw8 https://t.co/8JtNe6kCb7
    Détails
  • 20 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    François Berléand irrité par les gilets jaunes, son homonyme vit l'enfer https://t.co/FlRYXgf0Db https://t.co/3CZ4pNNdSJ
    Détails