• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Euro 2016 - Karim Benzema : Didier Deschamps, le racisme en France, Mathieu Valbuena... Ce qu’il a vraiment dit

Partager Google+
   / 9  
Karim Benzema a été exclu des Bleus
1
Karim Benzema a été exclu des Bleus
Karim Benzema ne jouera pas l'Euro 2016 avec l'équipe de France
2
Karim Benzema ne jouera pas l'Euro 2016 avec l'équipe de France
Karim Benzema a pu compter sur le soutien de Zinedine Zidane
3
Karim Benzema a pu compter sur le soutien de Zinedine Zidane
Zinedine Zidane s'est dit
4
Zinedine Zidane s'est dit "très déçu" de ne pas voir Karim Benzema en Bleu
Karim Benzema était sorti de son silence sur Twitter
5
Karim Benzema était sorti de son silence sur Twitter
L'exclusion de Karim Benzema est approuvée par huit Français sur dix
6
L'exclusion de Karim Benzema est approuvée par huit Français sur dix
Karim Benzema a été vivement critiqué sur la Toile
7
Karim Benzema a été vivement critiqué sur la Toile
Karim Benzema a répondu à ses détracteurs sur Instagram
8
Karim Benzema a répondu à ses détracteurs sur Instagram
Karim Benzema s'est dit
9
Karim Benzema s'est dit "fier" d'être qui il est
  • A-
  • A+

Les déclarations de Karim Benzema dans le quotidien espagnol Marca ont suscité une vive polémique. Dès alors, la star du Real Madrid avait été lynchée sur les réseaux sociaux. Non Stop People vous propose de (re)lire les réponses complètes de Karim Benzema concernant l’Euro 2016, Didier Deschamps, Mathieu Valbuena et le racisme en France.

L’interview de Karim Benzema parue mercredi 1er juin dans les pages du quotidien espagnol Marca a fait l’effet d’une bombe. Alors qu’il s’expliquait sur les raisons qui lui ont valu sa non-sélection en équipe de France pour l’Euro 2016, l’attaquant du Real Madrid a suscité une véritable polémique. "Deschamps a cédé sous la pression d’une partie raciste de la France", avait-il alors déclaré avant de poursuivre : "Il faut savoir qu’en France le parti d’extrême droite est arrivé au deuxième tour des élections". Dès alors, le footballeur avait été critiqué. Pablo Paolo, le journaliste qui l’a interviewé pour Marca, a de son côté confié avoir rencontré un Karim Benzema "pas du tout rancunier ou haineux". Un constat bien loin que celui établi, par exemple, par certains internautes, lesquels pointent une certaine provocation de la part de l’attaquant du Real Madrid. Dans les colonnes de Libération, Eric Cantona a livré son ressenti sur la question : "Benzema a été victime de raccourcis incroyables, du type ‘Benzema dit que Deschamps est raciste’". Mais qu’a réellement dit Karim Benzema ?

Didier Deschamps raciste ?

Au sujet de sa non-sélection pour l’Euro 2016, Karim Benzema n’a à aucun moment de l’entretien souligné un racisme de la part de Didier Deschamps. "Pensez-vous que Deschamps ou le président de la Fédération ont pris leur décision sous pression, contre leur gré ? Parce qu’ils vous ont toujours tendu la main. Pensez-vous que Didier est raciste, comme l’a suggéré Cantona ?", a alors demandé le journaliste. Ce à quoi Karim Benzema a répondu : "Non, je ne pense pas. Mais il a cédé à la pression d’une partie raciste de la France. Il faut savoir qu’en France le parti d’extrême droite est arrivé au deuxième tour des élections. Mais je ne sais pas si c’est une décision individuelle de Didier, car je m’entends bien avec lui, et avec le président. Je m’entends bien avec tout le monde. Je n’ai de problème avec personne. En fait, ils essayent de me faire passer pour quelqu’un qui crée des problèmes, qui cherche les histoires, qui n’est jamais content... C’est faux. J’ai plus de 40 millions de fans sur les réseaux sociaux et ils disent que les gens ne m’aiment pas. C’est ridicule. Il y a eu beaucoup de pression, bien sûr, mais c’est aussi à cause de certains journalistes qui ont sorti des choses à la télévision qui ne sont pas vraies. Ensuite, c’est leur travail, je n’y fais pas beaucoup attention. Parce que vous ne pouvez pas avoir 40 millions de followers qui ne vous aiment pas. Je ne sais pas si ça (ndlr : la décision de sa non-sélection) vient de Didier ou du président, mais ce que j’aimerais c’est qu’ils ne se laissent pas influencer par la pression. Et je pense que c’est ce qui est arrivé. Cela dit, je l’ai déjà dit, et je le dis toujours, je suis avec la France et je leur souhaite le meilleur à tous".

Karim Benzema absent de l’Euro 2016, mais pas rancunier

A l’annonce de son éviction de l’équipe de France pour l’Euro 2016, Karim Benzema a été déçu, comme il l’a expliqué dans les colonnes de Marca. "C’est dur, très dur, bien sûr, parce que sur le plan sportif, j’ai eu une place dans l’équipe. Ensuite, ils ont inventé quelques histoires, mais c’est dur, clairement, d’accepter et d’oublier. La chance que j’ai eu, c’est d’avoir eu le Real Madrid à mes côtés. J’ai aussi gagné la Ligue des Champions, et ça va un peu mieux", a-t-il confié. Puis, à la question de savoir s’il souhaitait ou non faire son retour en Bleu, Karim Benzema n’a pas hésité : "Dans la vie il ne faut pas être rancunier, il faut apprendre de ses erreurs et, dans les moments difficiles comme celui-ci, y réfléchir. Je suis maintenant calme, concentré, j’ai gagné le maximum avec mon club. La France va se rendre compte qu’elle a été injuste avec moi". Et de poursuivre : "Sans aucun doute [je reviendrai en équipe de France, ndlr]. Ils ont inventé une règle : pas sélectionnable, d’accord. Mais sur le plan sportif je ne comprends pas pourquoi, et sur le plan judiciaire, je ne suis pas coupable, donc nous devons attendre la décision que prendra la justice. Au moment où je serai sélectionnable, s’ils veulent de moi, pas de problème de mon côté, j’aime le football et jouer avec ma sélection".

"Mathieu Valbuena n’a pas dit la vérité"

Interrogé par Pablo Paolo sur l’affaire du chantage à la sextape de Mathieu Valbuena, l’attaquant du Real Madrid a répondu franchement. Ainsi, à la question de savoir si, en regardant en arrière, il aurait changé quelque chose qu’il regrette aujourd’hui, "pour aider Valbuena qui s’est retrouvé dans ce pétrin", Karim Benzema a livré sa vérité. "Dans cette histoire, la seule personne qui sait ce qui est arrivé, qui connaît la vérité, c’est Valbuena. Il a joué un rôle, il n’a pas dit la vérité, parce que tout vient de là. Je voulais aider, rien d’autre, et l’histoire s’est retournée contre moi. Mais ce n’est pas grave, c’est la vie, c’est juste que quand tu fais du mal, à la fin tu le paies. En France, moi, mon entourage, ma famille, sommes beaucoup critiqués, mais si j’étais une mauvaise personne, mal conseillée, je n’en serais pas là aujourd’hui. Cinq ans à Lyon, sept ans à Madrid, à gagner des titres...". Une déclaration à laquelle le clan Valbuena avait d'ailleurs réagi.

Par L M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    RT @cily0309: 1 an aujourd'hui que vous avez changé nos vies à mes enfants et moi merci encore pour tout #TPMP #maisonpierre
    Détails
  • 14 déc Non Stop People @NonStopPeople
    .@YaminaBenguigui et @quegarcia21 se déclarent la guerre sur les réseaux sociaux https://t.co/gB30OnAUMt https://t.co/0hjrm1Fljv
    Détails
  • 14 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Sylvie Vartan "du mal à accepter" la mort de #Johnny Hallyday https://t.co/9rT3Aa7sFB https://t.co/I9V4XGabr2
    Détails