• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Euro 2016 – Karim Benzema taclé par Louis Nicollin ''Laissons-le là où il est'' (vidéo)

Euro 2016 – Karim Benzema taclé par Louis Nicollin ''Laissons-le là où il est'' (vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

La polémique sur la non-sélection de Karim Benzema pour disputer l'Euro 2016 n'en finit pas de faire parler d'elle. C'est au tour de Louis Nicollin de donner son avis sur l'affaire et le président du club montpelliérain ne se montre pas tendre avec l'attaquant du Real Madrid. Non Stop People vous en dit plus.

La non sélection de Karim Benzema dans la liste des 23 joueurs de l'équipe de France pour l'Euro 2016 a déjà fait couler beaucoup d'encre. Entre ceux qui s'étonnent de ne pas voir le nom de l'attaquant madrilène, pourtant considéré comme l'un des meilleurs joueurs français, et ceux qui soutiennent le choix de Didier Deschamps, le débat fait rage. D'autant que de nombreuses personnalités sont venues alimenter cette polémique, Eric Cantona le premier suivit par Jamel Debbouzze, en passant par le joueur du Real Madrid lui-même. Comme vous le rapportait Non Stop People, Karim Benzema accuse directement Didier Deschamps d'avoir cédé à ''une partie raciste de la France''. Le sélectionneur de l'équipe de France avait quant à lui justifié quelques semaines plus tôt l'absence de Karim Benzema par ses récentes mises en cause judiciaires, notamment dans l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena.

''Y'en a marre de tous ces types''

S'il y en a un que la situation énerve tout particulièrement, c'est Louis Nicollin, le président du club montpelliérain. Dans une interview accordé au magazine suisse Le Matin, Louis Nicollin ne mâche pas ses mots. ''Mais laissons-le là où il est, Benzema. On n'en a pas besoin, on va vous le transférer en Suisse. Y en a marre de tous ces types.''. L'ancien entraîneur d'Olivier Giroud d'ajouter. ''Telle qu'elle est devenue, j'aime moins l'équipe de France, encore que là, ça a l'air de revenir, avec Lloris, Griezmann, Giroud, explique-t-il. Lorsque l'on fait un sondage en demandant aux gens quels joueurs ils préfèrent, ces trois-là reviennent toujours en tête. Pourquoi ? Il y a des choses que l'on ne peut pas dire. Si tu exprimes en France un mot déplacé, on t'attaque'', lâche le montpelliérain.

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 23 oct Non Stop People @NonStopPeople
    Affaire #HarveyWeinstein : Juliette Binoche sort à son tour du silence https://t.co/vJhQ6XQu3s https://t.co/pEMbUwtUH6
    Détails
  • 23 oct Non Stop People @NonStopPeople
    Bar Refaeli a accouché de son deuxième enfant ce week-end ! https://t.co/92H5h1i3P5 https://t.co/7bFqRPLzQl
    Détails
  • 23 oct sophia aram @SophiaAram
    RT @franceinter: HUMOUR - Christine Boutin : une dernière pour la route - Le Billet de @SophiaAram https://t.co/fqSHJu4RE9
    Détails