• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Franck Ribéry condamné face à Daniel Riolo, sa réaction à chaud !

Franck Ribéry condamné face à Daniel Riolo, sa réaction à chaud !
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Après la sortie de Racaille Football Club, ouvrage dans lequel Daniel Riolo dépeignait un portrait de Franck Ribéry jugé faussé par l’intéressé, ils se sont tous les deux retrouvés au tribunal. Et finalement, le footballeur du Bayern Munich a vu sa plainte se retourner contre lui. Non Stop People vous en dit plus.

Décidément, ces dernières années, Franck Ribéry n’a pas été épargné par la justice. Après l’affaire Zahia, l’allier gauche du Bayern Munich a vu son nom associé à une nouvelle affaire de proxénétisme. Agacé par les rumeurs, il avait alors réagi par la voix de son avocat, Maître Alberto Brusa. "Je confirme qu’il a été entendu d’une manière simple, en tant que témoin, pour avoir des précisions sur des situations qui concernaient un dossier dans lequel il n’est aucunement  mêlé", avait-il déclaré sur les ondes de RMC avant de poursuivre : "Monsieur Ribéry est sorti totalement libre". Dans la foulée, il s’était exprimé dans les colonnes de L’Equipe sur l’état d’esprit du footballeur, lequel serait "choqué" et "dégoûté par cet acharnement". "Aujourd’hui, on en fait toute une montagne à cause des antécédents de Franck et en particulier de l’affaire Zahia", avait-il ajouté lors d’un entretien accordé au Parisien.

Franck Ribéry condamné à verser 2500 euros à Daniel Riolo

Outre cette affaire de proxénétisme, Franck Ribéry s’est retrouvé mêlé à une toute autre polémique. En 2013, Daniel Riolo publiait Racaille Football Club dans lequel le footballeur était surnommé "lascarface" ou encore "caïd". Dès alors, celui qui créait la surprise en annonçant vouloir devenir citoyen allemand avait porté plainte pour injure. Finalement, le tribunal correctionnel de Paris a considéré que le chroniqueur de Touche pas à mon sport s’est contenté "d’analyser, de manière objective, les causes de l’impopularité croissante et la dégradation progressive de l’image des joueurs emblématiques de l’équipe de France", jugeant l’action en justice "incontestablement téméraire". Ainsi, Franck Ribéry a été condamné à verser 2500 euros à l’auteur et à l’éditeur.

Franck Ribéry, "scandalisé", fait appel de cette décision

La réaction du sportif ne s’est pas fait attendre. "Franck Ribéry informe l’ensemble des médias qu’il a chargé Maître Carlo Alberto Brusa, avocat à la Cour de Paris, d’interjeter appel de cette décision", a ainsi précisé un communiqué de presse relayé par L’Equipe. Plus encore, celui qui pouvait compter sur le soutien de Samir Nasri s’est dit "scandalisé que la 17ème chambre du Tribunal ait qualifié cette procédure d’abusive alors qu’il n’a fait qu’user des voies judiciaires qui lui étaient offertes pour solliciter que ses droits fondamentaux soient respectés".

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 déc Paris Hilton @ParisHilton
    RT @ParisHilton: Just arrived in #London! 🇬🇧
    Détails
  • 14 déc lafouine @lafouine78
    merci @HITRADIOMA pour ce bouquet de fleurs, Ça nous va droit au cœur 💪🏼 https://t.co/22bi6e2BUr
    Détails
  • 14 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    DAY 14- Happiest of birthdays to my two nephews! I love you so much Mason & Reign https://t.co/RVtVgaq7Vm
    Détails