• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Jules Bianchi : La vidéo de l'accident crée la polémique

Jules Bianchi : La vidéo de l'accident crée la polémique
© Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Jules Bianchi est toujours dans un état très grave mais stable, après son accident lors du Grand Prix du Japon, dimanche. Et alors que la Fédération internationale de l’automobile (FIA) souhaitait que les images de l’accident restent privées, des images montrant la violence de l’accident dont a été victime Jules Bianchi sont apparues sur internet.

Jules Bianchi a été victime d’un terrible accident dimanche dernier, lors du Grand Prix de Suzuka. Le pilote français de l’écurie Marussia se trouve lundi soir dans un état très grave mais stable, a annoncé un responsable de la FIA. Sévèrement touché à la tête, Jules Bianchi est toujours à l’hôpital Mie General de Yokkaichi, et ses parents sont arrivés à son chevet. Son manager Nicolas Todt et le professeur Gérard Saillant, qui était allé voir Michael Schumacher après son accident de ski, sont attendus dans la journée de mardi. Après l’accident, la FIA a tenté de ne laisser filtrer aucune image de l’accident. Pourtant, lundi, une vidéo amateur d’un spectateur a fait son apparition sur les plateformes de partage. Phillip Dabrowiecki, l'auteur canadien de la vidéo, a déclaré au journal 20 Minutes : « La FOM ne m’a pas contacté, et je crois qu’ils essaient d’enterrer la vidéo, parce qu'elle montre toutes les erreurs commises. J’ai partagé cette vidéo pour que la vérité soit montrée à tous les fans de F1. » Il n’empêche que la FIA a fait retirer la vidéo moins de deux heures après sa publication pour « atteinte aux droits d’auteur ».  

UN DRAPEAU VERT AGITé

La FIA a réagi un peu tard, la vidéo a eu le temps de faire le tour du web, d’être copiée puis rediffusée. Tous ceux qui ont visionné ces images ont rapidement repéré le drapeau vert (signifiant la fin de la zone de danger signalée par un précédent drapeau jaune) agité en haut à droite de la vidéo. Il n’en fallait pas plus pour déclencher la polémique. « Je n'avais pas une très bonne visibilité durant toute la course. Pour moi, on a commencé le Grand Prix trop tôt et on y a mis fin trop tard. A cinq tours du drapeau à damier, je criais à la radio, avant que la voiture de sécurité ne sorte, qu'il y avait trop d'eau. C'était dangereux », avait déjà expliqué le pilote Felipe Massa. La sécurité des pilotes a-t-elle été respectée ? Y a-t-il eu une faute des organisateurs du Grand Prix ? Les enquêteurs devront répondre à ces questions. Pour l'ancien pilote Jacques Laffite, interrogé sur LCI : « Il y a suffisamment d’argent en formule 1 pour faire comme à Monaco, mettre des grues et sortir les voitures. Au pire, si on ne peut pas le faire, on fait rentrer une grue, on met le drapeau rouge ou on demande aux pilotes de rouler à deux à l’heure avec un drapeau spécial, noir, jaune, je ne sais pas, comme ils veulent. »

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 21 mai Paris Hilton @ParisHilton
    Sweet dreams 💋 https://t.co/aLMhCXkXSJ
    Détails
  • 21 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Sophie Marceau engagée : son coup de gueule contre la souffrance animale https://t.co/tCHqhWVBn1 https://t.co/2ntEzsbUks
    Détails
  • 21 mai Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    RT @IDAHOFRANCE: ❤️🌈Merci @Cyrilhanouna pour son engagement contre les #lgbtphobies . Nous ne gagnerons le combat des haines qu’avec le sou…
    Détails