• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Jules Bianchi : les conclusions de l'enquête (officiel)

Jules Bianchi : les conclusions de l'enquête (officiel)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Jules Bianchi est toujours dans un état critique à l'hôpital de Nice. Le pilote français est hospitalisé après son terrible accident survenu lors du Grand Prix du Japon. Ce mercredi, la Fédération internationale de l'automobile a communiqué les conclusions de l'enquête. La FIA révèle notamment que Jules Bianchi n'a pas assez ralenti avant de sortir de la piste.

Jules Bianchi est toujours dans un état critique, deux mois après son accident survenu lors du Grand Prix de Suzuka, au Japon. Le pilote français de l’écurie Marussia avait heurté un véhicule de dépannage présent sur le bord de la piste. Jules Bianchi a été rapatrié en France, au CHU de Nice, et le Français a été sorti de son coma artificiel. « Au Japon, Jules était à 16 000 kilomètres de la famille et de tout le monde dans un état qui était très, très critique. Il ne pouvait pas être transporté. Là, on l'a rapatrié, donc on peut dire que dans le négatif de la situation dans laquelle il peut être, c'est du positif. Il est près de nous, on est très heureux de l'avoir ici. Il est né à Nice, et j'espère qu'il va renaître à Nice 25 ans après. (…) Ce qui est important c'est de savoir qu'il se bat, que nous on se bat avec lui. (…) On espère qu'il y aura un miracle pour Jules », avait déclaré Philippe Bianchi, le père de Jules Bianchi, au quotidien « Nice Matin ».

La direction de course n’a commis aucune faute

Ce mercredi, la Fédération internationale de l’automobile a révélé les conclusions de l’enquête portant sur l’accident de Jules Bianchi. Un panel d’experts était chargé d’enquêter sur les circonstances de cette dramatique sortie de route au Japon. Le rapport assure que Jules Bianchi « n’avait pas suffisamment ralenti » pour éviter de perdre le contrôle de sa Marussia alors que des drapeaux jaunes étaient sortis. Selon le rapport toujours, la direction de course représentée par Charlie Whiting n’a commis aucune faute et a agi en suivant les règles de la Formule 1 : « Sans le bénéfice du recul, il n’y avait aucune raison apparente qui aurait justifié l’intervention en piste de la voiture de sécurité, aussi bien avant qu’après l’accident d’Adrian Sutil. » Et si l’idée d’un cockpit fermé a été évoqué pour l’avenir, le panel assure que cela n’aurait rien changé pour Jules Bianchi « à cause des forces très importantes impliquées dans l’accident survenu entre une voiture de 700 kg lancée à une vitesse de 126 km/h contre une grue de 6.500 kg ». La famille de Jules Bianchi n’a pas encore réagi à ses conclusions.

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 déc KATY PERRY @katyperry
    RT @OfficialJLD: Sending love & prayers to my wonderful Santa Barbara and enormous gratitude to @SBCFireDispatch, @SBCountyOEM & all our br…
    Détails
  • 11 déc KATY PERRY @katyperry
    RT @CAL_FIRE: Over 700 firefighters from 10 states are on the front lines of the fires in Southern California. We are grateful for the out…
    Détails
  • 11 déc KATY PERRY @katyperry
    RT @TheEllenShow: Everyone in the Montecito area is checking up on each other and helping to get people and animals to safety. I’m proud to…
    Détails