• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Jules Bianchi - Son état de santé inquiète : "Il n'y a pas de progrès"

Partager Google+
   / 6  
Jules Bianchi au Grand Prix du Japon de Formule 1
1
Jules Bianchi au Grand Prix du Japon de Formule 1

Jules Bianchi au Grand Prix de Formule 1 du Japon. Dès son plus jeune âge, le champion écrivait déjà sur ses cahiers "Jules Bianchi, pilote" et avait des posters de Michael Schumacher accrochés sur les murs de sa chambre. 

 
 
Jules Bianchi au Grand Prix de Monaco
2
Jules Bianchi au Grand Prix de Monaco

En 2010, au 63éme Grand Prix de Monaco, Jules Bianchi s'était imposé sur la 3éme marche du podium. Il est ici félicité par Jean Alesi qui lui remet la coupe du GP après la course. 

 

 

Jules Bianchi au Master Kart de Paris Bercy
3
Jules Bianchi au Master Kart de Paris Bercy

On voit ici Jules Bianchi préparé son Kart pour la course de Paris Bercy en 2011, il s'était imposé dans la première finale de l'ERDF Masters Kart de Bercy, devant Jean-Eric Vergne. 

Jules Bianchi sur le podium du Formula Renault 3.5 Paul Ricard
4
Jules Bianchi sur le podium du Formula Renault 3.5 Paul Ricard

Durant la course du Formula Renault 3.5 Paul Ricard, Jules Bianchi était arrivé en premiére position devant DaCosta et Arden en 2012. 

Jules Bianchi sur le Grand Prix de Formule 1 de Corée
5
Jules Bianchi sur le Grand Prix de Formule 1 de Corée

Une image de Jules Bianchi lors du Grand Prix de Formule 1 de Corée, il avait réalisé à cette occasion un temps de 1 min 41 s 169 avec son écurie Marussia-Cosworth en 2013.

Jules Bianchi au Grand Prix du Canada Sunday de Formule 1
6
Jules Bianchi au Grand Prix du Canada Sunday de Formule 1

Jules Bianchi lors de l'inauguration du Grand prix du Canada Sunday au volant d'une voiture retro sous le drapeau français. 

  • A-
  • A+

Philippe Bianchi a accordé une interview à France Info lundi. Il y évoque la situation de son fils, accidenté à bord de sa F1 le 5 octobre dernier et toujours inconscient neuf mois plus tard. A mesure que le temps passe, l'inquiétude grandit face à l'absence "de progrès significatifs".

Depuis le 5 octobre 2014, la vie de Jules Bianchi est en suspens. Accidenté sur le circuit de Suzuka, au Japon, à bord de sa Formule 1, le pilote français est toujours plongé dans le coma. Rapatrié à Nice un peu plus d'un mois après sa sortie de route, ce qui avait soulagé quelque peu sa famille, il est toujours inconscient. Son père Philippe, qui a mis fin à ses activités professionnelles pour veiller sur lui, est de plus en plus inquiet. En mai dernier, il avait déjà fait part de sa crainte.

"On avait un fils extrêmement brillant, qui vivait de sa passion, qui voyageait dans tous les pays du monde, et du jour au lendemain ce fils que vous aviez tous les jours au téléphone se retrouve sur un lit d’hôpital entre la vie et la mort", a-t-il expliqué à France Info ce lundi matin. Le pilote de 25 ans, qui avait reçu le soutien de son écurie Marussia lors du Grand Prix de Monaco au mois de mai, est toujours dans le coma et les médecins ne sont pas optimistes. Malgré cela, Philippe Bianchi s'accroche au moindre signe positif, comme quand il sent la main de son fils serrer la sienne, avant de se demander si ce geste était bien réel ou s'il l'a rêvé.

Il redoutait le sort de Schumacher

En pensant à son fils et à sa passion pour la conduite, Philippe Bianchi se rappelle d'une discussion qu'ils avaient eu : "On en avait parlé. Il nous avait dit que s’il lui arrivait un jour un accident du type de celui de Michael Schumacher, s'il avait eu ne serait-ce que  le handicap de plus pouvoir conduire, il aurait beaucoup de difficulté à le vivre."

Au fur et à mesure que les mois défilent, l'espoir d'un réveil s'amenuise dans l'esprit de Philippe Bianchi : "Le temps passant, ça me rend moins optimiste que j’ai pu l’être deux ou trois mois après l’accident ou l’on pouvait espérer une évolution meilleure. En général, les progrès doivent se faire dans les six premiers mois et là ça fait neuf mois et Jules n’est toujours pas réveillé et il n’y a pas de progrès significatifs."

"Forza Jules" sur son avant-bras

Impuissant face à la situation de son fils, Philippe Bianchi vit donc un véritable cauchemar depuis l'accident. "C’est invivable, c’est une torture au quotidien, on a parfois l’impression de devenir fou parce que, pour moi, c’est certainement plus terrible que s’il était resté dans l’accident, confie-t-il. Car on n’a pas le pouvoir de l’aider plus que ce qu’on peut faire. C’est dur de vous lever le matin en vous disant que vous n’êtes pas sûr que votre fils va vivre et que tous les jours c’est comme ça", conclue celui qui se raccroche aux nombreux témoignages de soutien sur les réseaux sociaux et qui a fait tatouer "Forza Jules" sur son avant-bras droit.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 13 déc Paris Hilton @ParisHilton
    RT @ParisHilton: Loving my new @Velvet_Magazine cover. ❤ https://t.co/6FgEYwViUN
    Détails
  • 13 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    Thank you! @brookesimpson and I are ready for the big finale! https://t.co/cgvk8XJMR9
    Détails
  • 13 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @TeamKanyeDaily: MIAMI - 3 NE 29th Street. #YeezySeason6 https://t.co/AIVTudum6W
    Détails