• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Karim Benzema : L'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena valide ? Il va savoir !

Karim Benzema : L'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena valide ? Il va savoir !
maxppp
  • A-
  • A+

Mis en examen l'été dernier dans l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, Karim Benzema n'a plus jamais été appelé en équipe de France depuis. Mais ce mardi un possible nouveau rebondissement pourrait voir l'enquête invalidée par la justice. Non Stop People vous en dit plus.

Karim Benzema conteste ce mardi devant la Cour de cassation la validité de l’enquête dans l’affaire de la sextape de Matthieu Valbuena, dans laquelle il a été mis en examen.  Tout comme un autre personnage du dossier, Karim Zenati un ami d’enfance de Benzema, l’attaquant du Real Madrid contestera devant la Cour de cassation la validité de l’enquête, estimant que la police a utilisé des méthodes peu conventionnelles pour révéler certains aspects de l’enquête. Rappelez-vous, l’affaire avait débuté en juin 2015 lorsque Mathieu Valbuena avait reçu un appel d’un maître chanteur inconnu, affirmant détenir une vidéo intime concernant sa femme et lui. Le malfaiteur lui proposait de trouver un arrangement sans évoquer le montant à payer, ce qui a poussé l’international français à déposer plainte.

Une méthode controversée

Les négociations avaient commencé entre le maître-chanteur un policier se faisant passer pour un proche du milieu offensif. Suite à cela, de nombreux appels avaient été passés, dont certains à l’initiative de l’enquêteur. Ce procédé est jugé déloyal, et c’est cette méthode qui est mise en lumière ce mardi. Avant l’audience, l’avocat général a toutefois préconisé le rejet du pourvoi et donc la non validation de la procédure. Un mois plus tôt, Djibril Cissé avait fait part à Valbuena de "murmures" en évoquant l’existence de cette vidéo supposément compromettante. Il a été mis en examen fin février. La justice cherche à savoir comment le footballeur avait eu accès à la vidéo, s’il l’avait simplement visionnée ou s’il l’avait téléchargée sur son téléphone portable. Une enquête approfondie avait permis d’identifier les cerveaux présumés de l’entreprise de chantage, Mustahpa Zouaoui et Axel Angot, qui gravitent depuis des années autour des footballeurs.

Par Jeromine Mpah

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 21 aoû P!nk @Pink
    So much! https://t.co/fJdoyNBmvv
    Détails
  • 21 aoû P!nk @Pink
    Yes ladies get it!!!!!!!! https://t.co/IbnMa1E52u
    Détails
  • 20 aoû GAD @gadelmaleh
    Rest In Peace Monsieur Jerry Lewis #legendforever https://t.co/4gGVmXSrqD
    Détails