• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Kobe Bryant : sa femme poursuit le shérif du comté après la diffusion des photos du crash

Kobe Bryant : sa femme poursuit le shérif du comté après la diffusion des photos du crash
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le 26 janvier dernier, Kobe Bryant et sa fille Gianna perdaient la vie dans un accident d’hélicoptère. Des photos du crash ont fuité dans la presse. La veuve du basketteur a décidé de porter plainte contre le bureau du shérif du comté de Los Angeles.

Alors que plusieurs familles dont celle de Vanessa Bryant pleuraient leurs proches disparus dans un accident d’hélicoptère le 26 janvier dernier, des photos du crash ont été dévoilées dans la presse. Face au scandale, la veuve de Kobe Bryant s’est retrouvée "totalement anéantie" confiait son avocat. Les photos auraient fuité du bureau du shérif du comté de Los Angeles. Une situation inacceptable pour Vanessa Bryant qui a décidé de poursuivre le bureau. Le magazine People s’est procuré une copie de la plainte et précise que la femme de Kobe Bryant demande des dommages et intérêts pour la "détresse émotionnelle et une angoisse mentale" causées.

"S’assurer que personne n’aura à faire face à ce type de conduite à l’avenir"

"Pas moins de huit agents étaient sur les lieux en train de prendre des photos des enfants, des parents (…) sur leur téléphone portable. Comme le département du shérif l’admettra plus tard, ils n’étaient pas habilités pour prendre ces photos. Ils les ont prises à leurs propres fins" précise la plainte. Seuls les enquêteurs du Conseil National de la Sécurité des Transports et des membres du bureau du médecin légiste étaient autorisés à prendre des photos du terrible accident. Au moment des faits, le shérif Alex Villanueva s’était exprimé et Vanessa Bryant avait demandé une enquête interne pour sanctionner les coupables. Alors que les photos devaient être détruites, certaines auraient refait surface sur internet. Un porte-parole de la famille Bryant précise à People : "Cette procédure vise uniquement à faire respecter la responsabilité, à protéger les victimes et à s’assurer que personne n’aura à faire face à ce type de conduite à l’avenir".

Par Valentine V.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 01 juin Paris Hilton @ParisHilton
    Changes need to be made & it starts from us. There is no time better than now to use our platform for awareness & j… https://t.co/z7KU57Sncm
    Détails
  • 01 juin Non Stop People @NonStopPeople
    RT @NonStopPeople: Cinémas, concerts : êtes-vous impatients de leur réouverture ?
    Détails
  • 31 mai P!nk @Pink
    Thank you Monica. My dad feels the same way. This is no longer about policy or party. It’s about humanity and sanit… https://t.co/IuiVmGQdam
    Détails