Sport

Lance Armstrong : Banni à vie, il veut que sa sanction soit revue à la baisse

Lance Armstrong : Banni à vie, il veut que sa sanction soit revue à la baisse
(c) Maxppp
  • A-
  • A+

Lance Armstrong chercherait ces derniers jours à passer un accord avec l’Agence antidopage américaine afin de réduire son exclusion à vie de toutes compétitions. Le multiple vainqueur du Tour de France, déchu de ses titres, voudrait selon le New York Times pouvoir participer aux plus grandes épreuves de triathlon.

Lance Armstrong pourrait bien s’en sortir une nouvelle fois avec une pirouette. Après être enfin passé aux aveux il y a deux ans lors d’un entretien avec Oprah Winfrey, le cycliste américain n’a pas pour autant cessé de faire parler de lui. Il a ainsi été impliqué dans un accident de la route il y a quelques semaines et a tenté de faire porter la faute à sa compagne avant que les caméras de surveillance ne prouvent qu’il était bien au volant. Egalement récemment condamné à payer une amende de 10 millions de dollars à un de ses anciens sponsors, Lance Armstrong n’a donc pas fini de faire parler de lui. Et ça ne va pas changer dans les mois à venir puisqu’il serait actuellement en train de tenter de passer un accord avec l’agence antidopage américaine (USADA) afin de réduire son exclusion à vie de toutes compétitions.

Le New York Times annonce en effet que l’Américain a rencontré il y a quelques jours le patron de l’USADA, Travis Tygart, près de Denver. D’après une source du journal, Lance Armstrong aurait confié que l’entretien s’était bien passé et qu’il était confiant quant à la tenue d’autres discussions sur le dossier dans un avenir proche. Etonnant puisque Tygart avait jusque là été le principal obstacle à un retour de celui qui a été déchu de ses sept victoires sur le Tour de France. En 2012 il avait même monté un dossier de 200 pages qui accusait l’Américain d’avoir conduit « le programme de dopage le plus sophistiqué et le plus professionnel de l’histoire, tous sports confondus ». Ce rapport avait conduit à la suspension à vie d’Armstrong, pas seulement du monde cycliste mais de toutes les compétitions de sport, mettant un terme à sa carrière en tant qu’athlète. Et c’est bien là ce qu’entend changer l’ancien cycliste.

"C'est prématuré de parler de réduction de la sanction"

Car s’il a définitivement tiré un trait sur le sport qui l’a révélé, Lance Armstrong n’a pour autant pas totalement arrêté le sport de haut niveau et espère encore pouvoir participer à des triathlons de premier plan. C’est avec cet objectif en tête qu’il cherche donc à revoir son exclusion à vie de tout événement sportif à la baisse. Contacté par le New York Times, Travis Tygart a refusé de confirmer que la rencontre avait bien eu lieu et a affirmé : « C’est prématuré de parler de réduction de la sanction ». De nombreux obstacles se dressent en effet encore sur la route de l’Américain. Parmi ceux-ci, son éternel refus de fournir aux enquêteurs des informations sur les agents, les dirigeants ou d’autres membres d’équipes travaillant toujours dans le cyclisme et s’étant rendus coupables de dopage. 

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 déc Paris Hilton @ParisHilton

    RT @ChristinaMilian: Girls, girls, girls... #GaloreMag https://t.co/RA53UPBMAP

    Détails
  • 11 déc Paris Hilton @ParisHilton

    RT @LukerSSOS: Nice meeting you 🎉 @parishilton @galore https://t.co/Y1UCEpmVkP

    Détails
  • 10 déc Non Stop People @NonStopPeople

    #DALS : C'est Camille Lou qui gagne sa place en finale ! On a hâte de livetweeter cette finale avec vous. À bientôt… https://t.co/piut3mC3bO

    Détails