• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Lilian Thuram accusé de racisme : Hugo Lloris prend la parole

Lilian Thuram accusé de racisme : Hugo Lloris prend la parole
  • A-
  • A+
Partager Google+

Accusé de racisme anti-Blanc, Lilian Thuram a suscité la polémique. Dans une interview accordée à Europe 1, ce vendredi 6 septembre, Hugo Lloris a réagi aux propos de l’ex-footballeur. Non Stop People vous en dit plus.

En dénonçant le racisme dans le football, Lilian Thuram a provoqué un tollé. Dans les colonnes du journal italien Corriere dello sport, le champion du monde 98 fustigeait les cris racistes survenus dans les tribunes d’un match de Serie A, le week-end dernier. Des cris visant le nouvel attaquant de l’Inter, Romelu Lukaku. "Il est nécessaire d’avoir le courage de dire que les Blancs pensent être supérieurs et qu’ils croient l’être", estimait Lilian Thuram. Dans la foulée, la LICRA est montée au créneau, accusant l’ancien footballeur de racisme anti-Blanc. Face à la polémique, Lilian Thuram s'est expliqué sur les ondes de RTL, jeudi 5 septembre.

Hugo Lloris ne veut pas de débat 

Au lendemain de ce mea culpa, Hugo Lloris a été invité à réagir à la polémique au micro d’Europe 1. "Chacun est libre de s’exprimer sur le sujet. Pour ma part, je ne vais pas rentrer dans le débat", a déclaré le capitaine des Bleus. "Ce qui est important, c’est de rappeler qu’il faut lutter contre toutes les formes de discriminations, dans le football ou ailleurs. Il faut prendre des mesures et elles dépendent des grands acteurs. Les joueurs, on reste à notre place, concentrés sur le jeu (…) C’est avant tout un sport qui rassemble. On ne se reconnaît qu’à travers ces valeurs", poursuit Hugo Lloris.

Interrogé au sujet des interruptions de matchs, provoquées par des chants ou banderoles homophobes, Hugo Lloris a prôné un apaisement. "Je ne sais pas si ce sont de bonnes décisions mais en tout cas, tout cela fait partie de l’éducation. Il ne faut pas oublier que le football est un spectacle. On vient au stade pour supporter son équipe. Il faudrait éviter ce genre de sujets. Maintenant, on ne peut y échapper et je pense que la Ligue de Football Professionnel essaye de trouver les meilleures solutions possibles pour régler tout cela", conclut ainsi le footballeur de 32 ans.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 29 Jan Non Stop People @NonStopPeople
    Kelly Bochenko : Miss Paris 2009 dévoile les terribles coulisses de son shooting polémique https://t.co/yEnoMeuKaW https://t.co/QNBWvmPAdr
    Détails
  • 29 Jan sophia aram @SophiaAram
    Qu'elle tristesse de devoir rappeler ce qu'est le blasphème encore aujourd'hui et surtout à vous.
    Détails
  • 29 Jan sophia aram @SophiaAram
    Non Madame @NBelloubet le blasphème n'est pas une atteinte à la liberté de conscience mais simplement l'expression… https://t.co/YxQyZC3EQy
    Détails