• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Megan Rapinoe : comment la capitaine américaine est devenue un mème anti-Trump

Megan Rapinoe : comment la capitaine américaine est devenue un mème anti-Trump
  • A-
  • A+
Partager Google+

Immense face à la France vendredi 28 juin dernier, Megan Rapinoe a fait sensation sur les Internets. En célébrant ses deux buts, la capitaine des Américaines est devenue la star de mèmes anti-Donald Trump. Une foison de détournements qui serait loin de lui déplaire. Non Stop People vous en dit plus.

Elle terrasse tout sur son passage. Vendredi 28 juin dernier, dans le cadre des quarts de finale de la Coupe du monde féminine, Megan Rapinoe permettait aux Américaines (qui retrouveront l'Angleterre ce mardi 2 juillet, ndlr) d’écraser les Françaises sur le terrain en marquant deux buts pour son équipe. Sur la pelouse, la cocapitaine a célébré ses prouesses en courant vers le coin du terrain et en levant les bras. Dans la foulée, les internautes ont encore fait preuve de créativité en détournant le geste de la footballeuse ouvertement lesbienne et opposée à Donald Trump. Après la pelouse du Parc des Princes, c’est sur la Toile que Megan Rapinoe a donc fait sensation, en tant que mème anti-Trump. Des montages qui valent le coup d’œil.

Megan Rapinoe snobe la Maison Blanche 

Attaquante pour le Reign FC du Seattle, Megan Rapinoe est devenue symbole d’une contestation à l’encontre du président américain. Mouvement né en 2015, suite à la candidature de Donald Trump à l’élection présidentielle de 2016. S’il a gagné la course à la Maison-Blanche, le chef de l’Etat a été très loin de gagner le cœur de Megan Rapinoe. Lors d’une séance photo, la capitaine des Américaines l’avait prouvé auprès du magazine Eight by Eight. Elle avait alors déclaré qu’elle ne se rendrait pas à la Maison-Blanche dans le cas où les Etats-Unis remporteraient la Coupe du monde féminine. "Je ne vais pas aller à cette putain de Maison-Blanche. Non. Je ne vais pas y aller. On ne sera pas invité. J’en doute", balançait-elle.

Même son de cloche ans une interview accordée à Sports Illustrated, un mois auparavant. "Je ne vais pas aller faire semblant, et passer du temps avec le président qui est contre tout ce que je défends, et tant de choses que je suis", affirmait-elle. Refusant catégoriquement une invitation de Donald Trump, Megan Rapinoe ne rechigne pourtant pas devant celle d’Alexandria Ocasio-Cortez. Nouvelle star du parti démocrate, la représentante du 14ème district de New York avait invité la footballeuse au Congrès. "Considérez l’affaire comme conclue", avait répondu Megan Rapinoe.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 23 sep Rihanna @rihanna
    I’m so happy you guys got a glimpse into the design process and the BTD of the making of the show #SAVAGEXFentyShow
    Détails
  • 23 sep Rihanna @rihanna
    “When you keep yourself up at night trying to figure out how to make history, you not gonna make it” #SavageXFentyShow
    Détails
  • 23 sep Rihanna @rihanna
    Jen literally hates seeing her self here lol #savageXfentyshow
    Détails