• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Michel Platini en garde à vue : Son avocat évoque des "raisons techniques"

Michel Platini en garde à vue : Son avocat évoque des "raisons techniques"
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce mardi 18 juin 2019, Mediapart a révélé que Michel Platini avait été placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête pour corruption sur l’attribution de la Coupe du monde au Qatar en 2022. L’avocat de l’ancien président de l’UEFA a tenu à s’exprimer pour faire savoir qu’il ne s’agissait pas d’une arrestation. Non Stop People vous en dit plus.

En pleine tourmente, Michel Platini peut compter sur le soutien de son avocat, Maître William Bourdon. Alors qu’il vient d’être placé en garde à vue ce mardi 18 juin 2019, l’homme de loi a partagé un communiqué de presse pour tempérer l’engouement médiatique. Dans le document, il assure que son client "n'a strictement rien à se reprocher et affirme être totalement étranger à des faits qui le dépassent". Il indique ensuite qu'il "n'est aujourd'hui interrogé sous le régime de la garde à vue que pour des raisons techniques". Et de préciser : "Il ne s'agit en aucun cas d'une arrestation, mais d'une audition comme témoin dans le cadre voulu par les enquêteurs, cadre qui permet d'éviter que toutes les personnes entendues, puis confrontées, ne puissent se concerter en dehors de la procédure."

Des documents compromettants dévoilés

Michel Platini ne serait donc interrogé par les autorités que dans le but de "fournir des explications utiles" autour de l’enquête sur les conditions d’attribution de l’Euro 2016. "Il est absolument confiant sur la suite" conclu l’avocat. Pour rappel, Michel Platini est inquiété dans une affaire d’arrangement entre l’Emirat et la Fifa avant l’attribution du Mondial 2022, laquelle a été actée en décembre 2010 au terme d’un vote des 24 membres du comité exécutif de la Fifa. Des documents étaient par la suite apparus permettant de lancer une enquête judiciaire à l’encontre de plusieurs dirigeants de la fédération. Michel Platini avait dû renoncer à sa candidature à la présidence de la Fifa en 2015. Par ailleurs, l’ancien secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant, a également été entendu par les enquêteurs sous le statut de "suspect libre".

Par E V

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 16 juil Non Stop People @NonStopPeople
    Laurence Boccolini donne de ses nouvelles après sa grave maladie https://t.co/IEUAHSGZZU https://t.co/jR2dIRYCKD
    Détails
  • 16 juil P!nk @Pink
    Happy Full Moon 🌕
    Détails
  • 16 juil Non Stop People @NonStopPeople
    TPMP : Raymond sur le départ ? Le chroniqueur jette le doute https://t.co/nmHd6P8X27 https://t.co/WpO5RMD0RT
    Détails