• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Mohamed Ali est mort à l’âge de 74 ans (vidéo)

Mohamed Ali est mort à l’âge de 74 ans (vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Mohamed Ali s’est éteint vendredi à Phoenix à l’âge de 74 ans. La veille, il avait été admis à l’hôpital pour un problème respiratoire. Champion du monde des lourds à trois reprises, véritable légende de la boxe, Cassius Clay aura marqué son époque tant par ses combats sur le ring qu’en dehors. Non Stop People vous en dit plus.

La boxe a perdu vendredi soir son représentant le plus emblématique. Admis à l’hôpital de Phoenix jeudi pour un problème respiratoire, Mohamed Ali s’est éteint hier à l’âge de 74 ans. Pourtant lors de son admission à l’hôpital, son entourage s’était montré plutôt rassurant sur son état de santé. Souffrant depuis plusieurs décennies de la maladie de Parkinson, il avait déjà été admis deux fois à l’hôpital en 2014 et 2015 pour une pneumonie et une infection urinaire. Mais rapidement son état s’est dégradé à tel point que les médecins ont dû le placer sous assistance respiratoire en attendant l’arrivée de ses enfants à son chevet.

De Cassius Clay à Mohamed Ali

Au-delà de Mohamed Ali, c’est surtout le plus grand boxeur de tous les temps qui s’est éteint vendredi. Né Cassius Clay, il avait été sacré champion olympique à Rome en 1960 avant de passer professionnel la même année. Quatre ans plus tard il devient champion du monde des lourds face à Sonny Liston lors d’un combat où les suspicions de trucage n’ont jamais été totalement écartées. Même chose pour la revanche entre les deux hommes un an plus tard, là aussi remportée par Mohamed Ali sur une droite anodine depuis baptisée le "coup de poing fantôme". Mais s’il a marqué l’histoire sur le ring, Cassius Clay l’a aussi marquée en dehors.  Peu de temps après son titre mondial, Cassius Clay se convertit à l’islam et devient Mohamed Ali. Il fréquente alors Malcom X et Elijah Muhammad, leaders de la Nation de l’Islam, qui prêchent la haine des blancs et la séparation des races. Aux Etats-Unis, il divise. Encore plus lorsqu’il s’oppose ouvertement à la guerre du Vietnam et refuse son incorporation en 1967. Il passera alors trois ans loin des rings avant de revenir en 1970 et vivre l’une des plus grandes rivalités de l’histoire de la boxe avec Joe Frazier. Retraité en 1980, alors qu’il n’est plus que l’ombre de lui-même, Mohamed Ali voit les premiers symptômes de la maladie de Parkinson apparaître en 1984. Réhabilité aux Etats-Unis il aura notamment obtenu en 1990 la libération de 15 otages américains détenus par Saddam Hussein après s’être rendu lui-même à Bagdad. De plus en plus rare au fil des années, son état de santé se détériorant, Mohamed Ali s’est éteint vendredi. Emportant unne part de l’histoire avec lui.

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 12 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    https://t.co/tAotkgJzD2
    Détails
  • 11 déc Britney Spears @britneyspears
    Today is the last day to enter to win a trip for 2 to Las Vegas and join me for the final #PieceOfMe show! Don’t mi… https://t.co/lDIonrOsdT
    Détails
  • 11 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Je t aime mon @Ahmed_Sylla d amour!!! Jamais je te raccroche au nez!!❤️❤️❤️🤣🤣😍😍😍😍
    Détails