• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Mondial 2014 : Neymar en larmes pendant une conférence de presse

Mondial 2014 : Neymar en larmes pendant une conférence de presse
  • A-
  • A+
Partager Google+

Hier, Neymar donnait une conférence de presse. Il y a parlé de sa blessure, et de l’incroyable humiliation des Brésiliens en demi-finale du mondial face aux allemands. L’attaquant de la Seleçao a fondu en larmes.

Blessé lors des dernières minutes du jeu, le joueur voyait son rêve de disputer la finale de la Coupe du Monde s’envoler. Il a donc assisté au match en tant que spectateur, halluciné "J'ai trouvé ça incroyable, inexplicable. Je ne peux pas l'expliquer. Il y a eu un black-out. C'est facile de parler après. J'ai déjà vécu ça : tu n'arrives pas à t'organiser, tu ne réussis plus une passe, tu ne réussis plus rien. On ne demande qu'une chose, c'est que la lumière revienne (...). On voulait tous gagner le titre, on a travaillé pour ça. Ce n'est pas à cause d'une défaite, de la perte du titre que tous les joueurs sont tristes. On est suffisamment forts pour le surmonter mais voir ton fils, ta famille, des gens que tu ne connais pas pleurer... J'ai pleuré, pas parce qu'on a perdu, mais parce qu'on ne méritait pas de perdre comme ça, on ne méritait pas ça". Les caméras Brésiliennes filmaient en effet de nombreux supporters en larmes. Plus tard dans la conférence il déclarera "Mon rêve n'est pas terminé. Mon rêve était d'enchanter le monde avec mon football, de rendre heureux. C'est pour ça que je joue avec le sourire, que je m'entraîne avec le sourire. Ce n'est pas parce qu'on a perdu ce Mondial que ça va changer. Le sourire peut disparaître quelque temps mais il va revenir".

Une blessure qui aurait pu être bien plus grave

Il en vient ensuite à aborder une blessure qui aurait pu être bien plus grave "C'est une action que je n'accepte pas. Je ne vais pas dire qu'il y avait quelque chose de malveillant, je ne suis pas dans sa tête. Mais celui qui connaît le foot sait que sa charge n'est pas normale. Quand tu veux faire faute sur quelqu'un de dos pour arrêter l'action, tu pousses, tu le retiens (...). On m'a souvent accusé de tomber facilement. Quand je suis de face, j'ai la vision périphérique et je peux me protéger. Mais de dos..." Pris en traitre, il relate les faits avec une certaine amertume.

"Il y a une règle, il faut être protégé et j'ai fini blessé. Dieu m'a aidé. Si cela avait été deux centimètres de plus, je serais peut-être dans une chaise roulante. C'est compliqué d'en parler". Il essaye alors de contenir ses larmes "Le moment le plus important de ma carrière…". Plein de peine, mais pas de rancœur, il raconte alors que Zuniga, celui qui l’a blessé, l’a appelé pour s’excuser. "Il m'a dit qu'il ne voulait pas me blesser. Il a dit des choses sympas. Je n'ai pas de rancœur ou de haine. Je lui souhaite le meilleur pour sa carrière". Un peu trop fair play ?

Par Caroline André

Réagissez à l'actu people 1
Par lapetiteemanuel | le Vendredi 11 Juillet - 12:40
Neymar yako je vais pour toi Dieu va te guéri
la famille deNeymar yako encore a l'âge de22 tu es enCHAISE ROULETTE
0
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 déc Paris Hilton @ParisHilton
    RT @MTVAUSTRALIA: .@ParisHilton talks about that time @lindsaylohan crashed her girls night with @britneyspears 😂😂😂 https://t.co/PQMS5Aw87c
    Détails
  • 11 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    Don’t worry it’s staying for a little longer https://t.co/9xTOHEz4eD
    Détails
  • 11 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    It was the lighting in tonight’s episode that made the blonde look weird but we fixed the lighting but yes this epi… https://t.co/OsOZT00xwR
    Détails