• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Morgan Ciprès accusé d’harcèlement sexuel, le patineur relaxé

Morgan Ciprès accusé d’harcèlement sexuel, le patineur relaxé
  • A-
  • A+
Partager Google+

Bonne nouvelle pour le patineur français Morgan Ciprès. Accusé d’harcèlement sexuel, le jeune homme a appris ce mercredi que la Fédération française des sports de glace avait décidé de le relaxer. Non Stop People vous en dit plus.

C’est en décembre 2019 que l’affaire a été révélée par le quotidien américain USA Today. Le patineur Morgan Ciprès, champion d’Europe 2019 et médaillé de bronze aux Mondiaux de Milan en 2018 avec sa partenaire Vanessa James, a été accusé d’harcèlement sexuel sur une mineure. Le patineur français de 28 ans aurait envoyé des photos intimes de lui à une adolescente de 13 ans via son compte Instagram en 2017. Visé par une enquête menée par "United States Center for SafeSport", une organisation indépendante qui lutte contre les abus sexuels dans le monde du sport, Morgan Ciprès avait rapidement réagi auprès de USA Today : "Je ne peux pas parler avec vous de quoi que ce soit à ce sujet. Je veux dire que je n’ai rien à dire à propos de ces accusations". Et finalement, Morgan Ciprès a appris ce mercredi 22 juillet qu’il était relaxé dans cette affaire par la commission disciplinaire de la Fédération française des sports de glace (FFSG).

Pas de plainte de la victime

Dans sa décision finale, le FFSG indique qu’il "n’a été porté [à sa] connaissance (…) ni plainte de la victime présumée ni élément de nature à établir l’existence d’une procédure pénale. Il ne figure au dossier aucun élément objectif (photographies, messages, lettre…) de nature à établir la preuve de l’infraction reprochée. Une décision de condamnation ne saurait ressortir des seules coupures de presse et de la lettre d’un avocat américain adressée à la FFSG pour l’inviter à contacter son assureur". L’avocate de la victime présumée a rapidement regretté auprès de l’AFP "une décision scandaleuse". Selon elle, la FFSG "démontre qu’elle se préoccupe davantage de l’argent que d’enfants victimes, en ignorant des preuves accablantes, mais aussi des dommages physiques et émotionnels infligés à une jeune fille par quelqu’un qu’elle admirait et en qui elle avait confiance".

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 06 aoû Paris Hilton @ParisHilton
    #LifeIsTooShortToBlendIn 💖 Just dropped my new #ParisHiltonMerch Collection! This drop is #LimitedEdition, so order… https://t.co/92JJmk9518
    Détails
  • 05 aoû P!nk @Pink
    Keeping #Lebanon's children and families in my thoughts after yesterday's devastating explosions. Right now,… https://t.co/1RzFPPinTj
    Détails
  • 05 aoû Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @AsyaKardashian: Kim 🖤 https://t.co/VkHg8kqJkN
    Détails