• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Mort de Christophe Dominici : ces troubles dont il souffrait quelques jours avant le drame

Mort de Christophe Dominici : ces troubles dont il souffrait quelques jours avant le drame
  • A-
  • A+
Partager Google+

Alors que les analyses toxicologiques de Christophe Dominci ne permettent pas d'en savoir plus sur la cause de son décès, un proche se confie sur l'état de santé du champion du XV France quelques jours avant sa mort. Découvrez ses déclarations avec Non Stop People.

Suicide ou acte de maladresse ? C’est la question à laquelle les tests toxicologiques de Christophe Dominici doivent répondre. Lundi 7 décembre 2020, le journal L’Équipe dévoile que les résultats des analyses sanguines pratiquées sur le rugbyman "n'ont pas révélé de traces de produits stupéfiants ou d'alcool dans son organisme au moment de son décès". Avant d’ajouter : "Mais des traces de médicaments en proportion modérée ont été trouvées".

Une présence de médicaments en faible quantité qui permet de ne pas exclure "l'hypothèse d'une ‘bouffée délirante’", sans pour autant confirmer que l’ancien champion du ballon ovale voulait mettre fin à ses jours le 24 novembre 2020, lorsque son corps a été retrouvé sans vie dans le parc du Domaine de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine). 

Christophe Dominci au plus mal avant le drame ? 

Ainsi, ces analyses "ne permettent pas d'en savoir plus sur la cause volontaire ou non de la chute de la victime". Selon un proche de Christophe Dominici qui s’est confié au journal sportif, l'ancien rugbyma, avait été victime d'une "bouffée délirante" liée à un manque de sommeil. "Il se disait notamment poursuivi par des hommes en uniforme et armés, qu'il assimilait à des policiers d'une brigade anti-criminalité ou des gendarmes de l'unité d'élite du GIGN".

En juin dernier, il a été hospitalisé pour se soigner, rapportent nos confrères de "L’Équipe". Une dépression notamment due à la mort de sa soeur dans un accident de la route survenu en 1986. Un drame sur lequel il s'était confié dans son autobiographie "Bleu à l’âme", parue en 2007. "J'ai quelque chose qui a pété dans ma tête quand on m'a emmené voir un spécialiste des troubles psychologiques des sportifs de haut niveau. J'étais à deux doigts de me jeter sous un bus car la douleur morale agissait physiquement sur moi…", écrivait Christophe Dominici.

Après avoir conclu que le visage emblématique du XV de France a fait une chute mortelle de quinze mètres, la thèse du suicide a plusieurs fois été évoquée par les enquêteurs. Si celle-ci semble désormais écartée, les questions subsistent pour ses proches. Que s’est-il vraiment passé ce jour-là ?

Par C.F.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 01 mar Kim Kardashian West @KimKardashian
    Please read this story from @readfrontier. The state of Oklahoma has compelling evidence that Julius Jones is innoc… https://t.co/0aiWsjbrgS
    Détails
  • 01 mar Kim Kardashian West @KimKardashian
    https://t.co/aR5hHCEpfw
    Détails
  • 01 mar Kim Kardashian West @KimKardashian
    #JusticeForJulius https://t.co/sxQRCkAyn9
    Détails