• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Neymar accusé de viol : La victime présumée (encore) lâchée par son avocat

Neymar accusé de viol : La victime présumée (encore) lâchée par son avocat
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le feuilleton judiciaire autour de l’affaire Neymar se poursuit. Ce mardi 11 juin, la presse brésilienne a fait de nouvelles révélations et indique que l’avocat de la plaignante a "renoncé" à la défendre après que cette dernière l’ait accusé d’avoir cambriolé son appartement. Non Stop People vous en dit plus.

Najila Trindade Mendes de Souza continue de faire parler d’elle. A 26 ans, la jeune Brésilienne accuse depuis le 31 mai dernier Neymar de l’avoir violée. Depuis, la presse brésilienne s’est emparée de l’affaire et chaque jour dévoile son lot de rebondissements. Alors qu’elle fait la tournée des médias pour faire part de son témoignage, la victime présumée du footballeur aurait toutefois commis quelques erreurs à plusieurs reprises, ce qui lui a valu de se faire lâcher par son premier avocat. Déterminée à aller jusqu’au bout coûte que coûte, Najila se voit désormais défendre par Me Danilo Garcia de Adrade. Mais ce dernier ne semble pas convaincu par la version de sa cliente non plus. Le 8 juin dernier, il menaçait de se retirer à son tour de l’affaire s’il ne récupérait pas l’intégralité de la vidéo diffusée par la plaignante. Une vidéo de sept minutes qui contiendrait des preuves irréfutables de la culpabilité de Neymar.

"Je n’ai plus confiance"

Cette réclamation n’aurait pas plu à la principale intéressée, laquelle s’est entretenue avec l’homme de loi au cours d’une "réunion houleuse". Elle l’aurait alors accusé d’avoir cambriolé son appartement dans le but de retrouver l’enregistrement tant convoité. Il n’en fallait pas plus pour que l’avocat se désolidarise de la Brésilienne. Pour le journal Folha de São Paulo, il explique : "Elle m'accuse en prétendant que la géolocalisation de son appareil pointe dans mes bureaux. Ma cliente a une posture totalement contraire à l'éthique, au bon sens et à la vérité. J'adorerais avoir cette tablette, je pourrais ainsi la remettre à la police afin de l'utiliser à renforcer sa condition de victime. Mais je renonce, car la relation entre un avocat et sa cliente est basée sur la confiance, et dans ce cas, je n'ai plus confiance. J'espère que la vérité sera faite." Décidément, rien ne va plus pour Najila Trindade Mendes de Souza, qui fait l’objet par ailleurs d’une déferlante de critiques sur les réseaux.

Par E V

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 21 nov Non Stop People @NonStopPeople
    "J'Accuse" : comprenez-vous le succès malgré la polémique ?
    Détails
  • 21 nov Non Stop People @NonStopPeople
    Yann Barthès contre Valeurs Actuelles : le magazine engage "une procédure judiciaire" https://t.co/uaGeLqxGE1 https://t.co/2tuf34mMDX
    Détails
  • 21 nov Non Stop People @NonStopPeople
    Roman Polanski : J'accuse ne sera finalement pas déprogrammé en Seine-Saint-Denis https://t.co/hWT5zwKBMG https://t.co/EooGhm3MaL
    Détails