• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

ONPC : Djibril Cissé orphelin de père, il évoque son enfance difficile !

ONPC : Djibril Cissé orphelin de père, il évoque son enfance difficile !
  • A-
  • A+
Partager Google+

Laurent Ruquier recevait sur le plateau d’On n’est pas couché ce samedi 28 novembre Djibril Cissé, entre autres. Le footballeur retraité a pris place sur le plateau de France 2 afin d’évoquer différents sujets de son autobiographie Un lion ne meurt jamais. Parmi eux, son enfance difficile sans figure paternelle. Non Stop People vous en dit plus.

Désormais footballeur retraité, Djibril Cissé a publié un livre autobiographique intitulé Un lion ne meurt jamais dans lequel il évoque les différents épisodes marquants de sa vie. Allant de l’incident de la Coupe du monde 2010 lorsque les Bleus ont refusé de descendre du bus à Knysna, en Afrique du Sud…à sa conversion au christianisme. Ce samedi 28 novembre, celui qui s’exprimait après son élimination surprise de Danse avec les stars était invité sur le plateau d’On n’est pas couché afin d’approfondir ces sujets. Ainsi, face à Laurent Ruquier, Léa Salamé et Yann Moix, Djibril Cissé, musulman de naissance, a raconté la manière dont il a découvert le christianisme lors de sa formation footballistique à Nîmes : "J’étais pas obligé, parce qu’on ne peut pas dire ‘obligé’, j’étais curieux. Parce qu’on ne m’avait pas appris. Mon père était parti donc je n’avais pas de modèle religieux donc j’ai dit ‘pourquoi pas’".

Elevé par sa mère, Djibril Cissé lui déclare tout son amour

L’absence de son père, ancien footballeur parti alors que Djibril Cissé n’était âgé que de deux ans, n’explique pas que son rapport à la religion. En effet, dans la foulée, celui qui faisait de terribles déclarations sur les attentats survenus à Paris et à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) aux abords du stade de France vendredi 13 novembre a évoqué son enfance. "Déjà, ma mère elle nous a élevé toute seule. On était sept enfants…toute seule ! Moi quand j’ai mon petit de sept mois déjà au bout d’une heure je n’en peux plus alors… Imaginez ma mère avec sept, mais sept -j’avais envie d’utiliser le mot ‘voyous’ mais en ce moment, je ne pense pas- garçons très très turbulents", a confié l’ancien buteur avant de témoigner tout son amour et toute sa reconnaissance à sa mère pour s’être sacrifiée : "Elle faisait des ménages à droite à gauche du lundi au lundi sans s’arrêter. Je ne pourrai jamais la remercier assez de tous les sacrifices qu’elle a pu faire. Elle n’a pas eu de vie, sa vie c’était mettre à manger dans la bouche de ses enfants et voilà, aujourd’hui je me dois de lui rendre"

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 15 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Je suis heureux pour @Ahmed_Sylla qui a cartonne hier! C mérite
    Détails
  • 15 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Alain Souchon livre un touchant souvenir de Johnny Hallyday (Vidéo) https://t.co/lvKAL8vpfj https://t.co/gIlafLvhEi
    Détails
  • 15 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Merci à vous semaine record pour @TPMP pour l instant! En attendant ce soir, on sera La en direct! Je vous aime tant!❤️❤️❤️
    Détails