• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Oscar Pistorius après avoir tiré sur Reeva : "Tout va bien"

Oscar Pistorius après avoir tiré sur Reeva : "Tout va bien"
© Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

La tension est montée d’un cran hier (vendredi 7 mars 2014) au cinquième jour du procès d’Oscar Pistorius. Un garde de sécurité de l’ancienne résidence du sportif affirme qu’il l’aurait eu au téléphone après le drame et que celui-ci lui aurait indiqué : « Tout va bien ».

Les voisins d’Oscar Pistorius se sont enchaînés hier à la barre du tribunal de Pretoria. Parmi les témoignages entendus, celui de Pieter Baba a mis la salle en émoi. Garde de sécurité de la résidence où vivait le sportif, il l’avait appelé le soir du drame après avoir été alerté par les voisins des coups de feu entendus. Il raconte ainsi : « J’ai parlé au téléphone avec M. Pistorius, et il m’a dit : ‘Sécurité, tout va bien’. C’est alors que j’ai réalisé qu’il pleurait ». Et d’ajouter : « M. Pistorius m’a rappelé, il a juste commencé à pleurer au téléphone. Peut-être qu’il ne réalisait pas qu’il m’appelait ».

Accompagné du responsable de la résidence, Pieter Baba s’est alors rendu chez le sportif, qu’il a alors vu sortir, le corps de Reeva Steenkamp dans les bras : « Je l’ai regardé, choqué qu’il m’ait dit que tout allait bien, alors que je le voyais porter Reeva ».

La voix d’une femme ou celle d’un homme ?

Ce témoignage n’est pas le seul à avoir embarrassé la défense. Dans la matinée, Charl Johnson, voisin d’Oscar Pistorius au moment des faits, a confirmé le témoignage de sa femme, indiquant qu’il avait bel et bien entendu une femme crier suivi de coups de feu. Me Roux, l’avocat de la défense, s’en est alors pris à lui, et a tenté de lui faire admettre que les cris de femme entendus étaient ceux de Pistorius, dont la voix monterait dans les aigus sous l’effet de l’émotion et de la panique.

Mais Charl Johnson ne s’est pas laissé intimider, arguant même : « Le contraste entre la peur et l'intensité dans la voix féminine et la monotonie de la voix masculine m'a frappé. (...) Il avait presque l'air embarrassé d'appeler à l'aide ».

Egalement appelée à la barre, l’ex petite amie d’Oscar Pistorius, Samantha Taylor, a aussi répondu à des questions concernant la voix du sportif lors de ses moments de stress. « J'ai vu Oscar très anxieux (...), je l'ai entendu crier plusieurs fois contre moi, c'était le son d'une voix d'homme », a-t-elle affirmé.

Le procès reprendra lundi matin devant la Haute Cour de Pretoria en Afrique du Sud.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 13 déc GAD @gadelmaleh
    Qd tu fais le malin à texter en anglais pour écrire "dishonest" et que ton clavier te rappelle à l'ordre en te prop… https://t.co/2KEH1AHJNy
    Détails
  • 13 déc Kev Adams @kevadamsss
    Dans une semaine on vous emmène Tout là-haut ! ❄️🏂💙🔜 #ToutLàHaut https://t.co/UGmt77UwSx
    Détails
  • 13 déc Non Stop People @NonStopPeople
    #DALS Johnny Hallyday mort : Sandrine Quétier et Christophe Licata lui rendent hommage https://t.co/IzOAP7QpcP https://t.co/Rx3vmJ2RvY
    Détails