Sport

Oscar Pistorius : Gerrie Nel termine son contre-interrogatoire

Oscar Pistorius : Gerrie Nel termine son contre-interrogatoire
  • A-
  • A+

Ce mardi a marqué le 23e jour du procès d’Oscar Pistorius, accusé du meurtre de Reeva Steenkamp, et le 5e et dernier jour du contre-interrogatoire du procureur Gerrie Nel. Ce dernier s’est une nouvelle fois montré très incisif, mais l’avocat de l’athlète sud-africain, Barry Roux, a également marqué des points.

Le procès d’Oscar Pistorius suit son cours. Mardi, lors du 23e jour au tribunal de Pretoria, en Afrique du Sud, le procureur Gerrie Nel a terminé son contre-interrogatoire, qui aura duré cinq jours. Une nouvelle fois malmené, Oscar Pistorius n’a pas craqué, mais Gerrie Nel a réussi à obtenir quelques informations supplémentaires de la part de l’athlète handisport. Il a notamment mis en lumière la double ligne de défense d’Oscar Pistorius, qui évoquait la légitime défense, avant de dire qu’il n’avait pas fait exprès. L’athlète a maintenu sa version, et il a pu compter sur le soutien de son avocat Barry Roux pour rééquilibrer les débats lors de ce 23e jour de procès, une fois le contre-interrogatoire terminé.

Gerrie Nel : "Qui blâmez-vous pour avoir tiré ?"

Oscar Pistorius : "J'avais peur."

Gerrie Nel : "Ah, voilà, vous ne vous blâmez pas vous même pour avoir tiré. Alors qui ? Reeva pour ne pas avoir crié ? Le gouvernement ?"

Incisif, Gerrie Nel a une nouvelle fois sorti sa phrase fétiche : « Votre version est non seulement fausse mais si improbable qu'elle ne pourra être crue. » Et le procureur pense qu’Oscar Pistorius savait très bien qui était derrière la porte : « Vous avez tiré quatre balles dans la porte en sachant qu'elle était derrière, elle vous parlait. » Une carte de Reeva Steenkamp destinée à Oscar Pistorius pour la Saint-Valentin a été montrée. Le mannequin écrivait : « C'est un bon jour pour te dire que…je t'aime. » Une phrase lue par Oscar Pistorius, qui décrédibilise la thèse d'une Reeva Steenkamp qui voulait quitter Oscar Pistorius. Lors de ce 23e jour de procès, le procureur Gerrie Nel a également rappelé qu'il y avait des élections le 7 mai prochain, et a donc demandé deux semaines d'ajournement. On saura mercredi si la juge accepte le report, qui aurait donc lieu du 17 avril au 5 mai.

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 08 déc Non Stop People @NonStopPeople

    Le retour de Jean-Marc #Morandini sur i-Télé en préparation ? https://t.co/8RplGlV7ss https://t.co/0mCowrWg2D

    Détails
  • 08 déc Non Stop People @NonStopPeople

    Les @FreroDelavega se confient à l'approche de leur ultime concert https://t.co/DoFDBnV62c https://t.co/Gh1rXYJXCp

    Détails
  • 08 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna

    Ca va mes chéris? J ai énvie de faire un ni oui ni oignon! Merci éncore pour hier! Bim!😂❤️

    Détails