• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Oscar Pistorius jugé responsable de ses actes

Oscar Pistorius jugé responsable de ses actes
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le procès d’Oscar Pistorius a repris ce lundi, après plus d’un mois d’interruption. Et selon les tests psychiatriques passés par l’athlète handisport, l’accusé était conscient de ses actes. Oscar Pistorius est accusé du meurtre de Reeva Steenkamp le 14 février 2013.

Le procès d’Oscar Pistorius a repris, ce lundi, après plus d’un mois d’arrêt. Pendant cette période, l’athlète handisport – accusé du meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp – a été examiné par des experts en santé mentale afin de déterminer si oui ou non, il était responsable de ses actes au moment des faits. Lundi, le rapport sur la santé mentale de l’athlète sud-africain est très clair : Oscar Pistorius « ne souffrait pas de déficience mentale au moment du drame », révèle Pierre Donadieu, qui suit le procès et relate les débats sur Twitter. Oscar Pistorius était conscient de ses actes, et se retrouve donc pénalement responsable.

PAS DE DÉFICIENCE MENTALE SELON LE RAPPORT PSYCHIATRIQUE

Un psychologue et trois psychiatres devaient déterminer si le Sud-Africain souffrait de troubles de l’anxiété, comme l’a affirmé lors du procès le docteur Merryll Vorster, qui a témoigné en faveur d’Oscar Pistorius. Il affirmait qu’un trouble de l’anxiété aurait pu contribuer au meurtre de Reeva Steenkamp le 14 février 2013, car Oscar Pistorius se sentait, selon ses propres termes, « vulnérable à cause de son handicap ». L’athlète handisport a expliqué au juge qu’il avait tiré à travers la porte en pensant qu’il s’agissait d’un cambrioleur. Le procureur Gerrie Nel est quant à lui d’un tout autre avis, en prétendant qu’Oscar Pistorius avait tué le mannequin de 29 ans après une dispute. S’il a pris pour habitude d’accabler l’accusé, Gerrie Nel a demandé l’enquête indépendante pour évaluer l’état de santé mentale d’Oscar Pistorius, afin de décrédibiliser la défense. Oscar Pistorius risque 25 ans de prison s’il est reconnu coupable du meurtre de Reeva Steenkamp. Si les experts avaient diagnostiqué un problème psychiatrique, la défense aurait pu s’en servir comme circonstance atténuante. Elle aurait également pu, en cas de diagnostic sévère, faire éviter la prison à son client en demandant l’internement en hôpital psychiatrique. Avec la conclusion du rapport, lundi, il n’en sera rien. Le procès va reprendre son cours normalement. 

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 déc KATY PERRY @katyperry
    @markthekatycat music lovers existed before socials
    Détails
  • 14 déc KATY PERRY @katyperry
    @sofifii it was a draft and my finger slipped
    Détails
  • 14 déc KATY PERRY @katyperry
    i can’t wait till instagram culture is over so we can all be ourselves again
    Détails