• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Oscar Pistorius : La vidéo polémique s’invite dans les débats

Oscar Pistorius : La vidéo polémique s’invite dans les débats
© Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le procès d’Oscar Pistorius – accusé du meurtre de sa compagne Reeva Steenkamp le 14 février 2013, se poursuivait ce lundi. La vidéo polémique diffusée dimanche soir sur une chaîne australienne a beaucoup fait parler, alors que Wayne Derman, le médecin d’Oscar Pistorius aux jeux Paralympiques de Londres, devait répondre aux questions du procureur Gerrie Nel.

Oscar Pistorius était à nouveau devant les juges, lundi, pour la suite de son procès. L’athlète paralympique est accusé du meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp le jour de la Saint Valentin 2013. Le docteur Wayne Derman, qui accompagnait le Sud-Africain lors des dernier Jeux Paralympiques de Londres (2012), était à la barre, face au procureur Gerrie Nel, qui a orienté certaines de ses questions après la diffusion d’une vidéo de la reconstitution du drame sur une chaîne australienne, Channel 7. « Si dans la vidéo on voit Pistorius marcher avec confiance sur ses moignons, cela entame la thèse de la vulnérabilité », a déclaré un expert. Le journaliste Pierre Donadieu a relaté les débats de ce lundi sur Twitter. Et si Derman a reconnu que son rapport n’était pas « un document médico-légal » et qu’il ne pouvait pas « être utilisé pour définir la culpabilité d’Oscar Pistorius », le procureur Gerrie Nel a axé son contre-interrogatoire sur la subjectivité de ce témoignage, le médecin connaissant l’athlète depuis six ans.

« JE PENSE QUE C'ÉTAIT DANS SON INTENTION DE TIRER »

« Votre témoignage est subjectif. Vous n'êtes pas qualifié pour faire des remarques d'ordre psychologique sur Oscar Pistorius », a affirmé le procureur. Gerrie Nel a également posé des questions sur la manière de se déplacer de l’athlète, car la vidéo dévoilée par Channel 7 montre un Oscar Pistorius très mobile, contrairement à ce qu’affirmait Wayne Derman la semaine dernière. « Quand Oscar Pistorius se déplace sur ses moignons, il prend toujours appui sur un mur », relance-t-il. Dans les cordes, Wayne Derman ne se « souvient plus très bien de la façon dont Pistorius courrait ou non sur ses moignons ». Avant d’admettre que l’athlète avait « les moyens physiques de fuir au lieu d'aller vers le danger ». Le médecin, qui ne peut pas « dire si Oscar Pistorius est un danger pour la société », nuance tout de même ses propos en fin de séance : « Si vous avez l'impression que la menace court plus vite que vous, fuir n'est pas une option. » A la fin de la journée, Wayne Derman déclare : « Je pense que c'était dans son intention de tirer. » Le procès reprendra mardi matin.

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 déc Paris Hilton @ParisHilton
    RT @shahidaparides: Super excited to get our hands on the fabulous @ParisHilton new fragrance Rosé Rush! Made for the perfect touch of femi…
    Détails
  • 11 déc Paris Hilton @ParisHilton
    RT @kimpetras: MY MOOD WHEN I FOUND OUT THE I DON’T WANT IT AT ALL VID HAS A MILLION VIEWS ON YOUTUBE thank u @scotthoying thank u @ParisHi…
    Détails
  • 11 déc Paris Hilton @ParisHilton
    RT @Perfumania: Give the gift that's pink and glittery and smells delicious 😍 Shop Rosé Rush for the holidays: https://t.co/WTsbchm7NN #Rep…
    Détails