• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Oscar Pistorius : sa défense mise à mal par une nouvelle preuve

Oscar Pistorius : sa défense mise à mal par une nouvelle preuve
© Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

A quelques jours de l’ouverture de son procès, la défense d’Oscar Pistorius est mise à mal par une nouvelle preuve. En effet, le soir où il a tué sa petite amie, l’athlète a eu des activités sur internet, contredisant ainsi sa soirée en amoureux.

Le 3 mars prochain, Oscar Pistorius sera à nouveau assis sur le banc des accusés. Mais d’ici là, la presse sud-africaine a réussi à obtenir quelques informations du parquet. Le quotidien Saturday Star cite les réponses en 13 points de l’accusation à la défense, précisant la façon dont elle entend prouver que l’athlète est coupable du meurtre prémédité de sa petite amie Reeva Steenkamp la nuit de la Saint Valentin 2013.

Révélé par le journal, le quatrième point de cette liste indique : « Les activités sur le web de l’accusé sont en contraste direct avec celle d’un couple aimant passer du temps ensemble ». En d’autres termes, alors qu’Oscar Pistorius avait assuré que lui et Reeva avaient passé la soirée en tête à l’occasion de la fête des amoureux, il semble qu’il ait finalement passé un long moment sur internet.

Le Saturday Star affirme aussi que le parquet a obtenu des éléments à charge auprès d’amis de la victime sur « la conduite de la défunte au cours de la relation ». Ces nouveaux témoignages viennent donc s’ajouter à ceux de trois voisins ayant entendu des cris d’une femme juste avant les coups de feu.

Une ligne de défense inventée

Le parquet insiste aussi sur le fait que Pistorius n’a pas téléphoné à la police ou aux vigiles de sa résidence après avoir tiré. En effet, il a d’abord appelé ses amis « dans le but d’inventer une ligne de défense » selon l’accusation. Dans sa déposition, le sportif amputé des deux jambes, avait raconté qu’il avait cru à l’intrusion de cambrioleurs dans sa maison, « comme je n’avais pas mes prothèses et que je me sentais extrêmement vulnérable, j’ai pensé que je devais nous protéger, Reeva et moi ». Une ligne de défense qui « ne peut raisonnablement pas être vraie », conclut le parquet.

Par Anais Orieul

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 20 mai Shakira @shakira
    Who can name the song Shak’s been working on in rehearsals today...? Adivinan qué canción Shakira ha preparado hoy… https://t.co/hspjpAasyv
    Détails
  • 20 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Blake Lively : Son coup de gueule à propos de sa fille (vidéo) https://t.co/ZIMAlQnjjl https://t.co/yMMdepq29d
    Détails
  • 20 mai Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Dimanche rider ! 🤣🤣🤣🤣 #lerebelle https://t.co/Qr2eEADjCS
    Détails