• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Pierre Ménès : Son analyse sans concession de l'élimination des Bleus

Pierre Ménès : Son analyse sans concession de l'élimination des Bleus
  • A-
  • A+
Partager Google+

Deux jours après l'élimination des Bleus face à la Suisse, Pierre Ménès a livré mercredi son analyse sur Twitter. Le célèbre chroniqueur a notamment pointé du doigt la responsabilité de Didier Deschamps.

Lundi soir, les Bleus ont quitté l'Euro par la petite porte, éliminés en huitième de finale par la Suisse (3-3, 4 tirs au but à 5). Relativement discret depuis sa mise à l'écart de Canal+, Pierre Ménès a livré mercredi soir son analyse de la situation sur Twitter. En premier lieu, le célèbre chroniqueur a pointé du doigt l'ambiance dans le groupe, qui n'a en effet jamais semblé à la hauteur de ce qu'elle était en 2018 : "Visiblement, l’entente dans le groupe était loin d’être idéale et tous ceux qui ont été accusés d’en faire des caisses avec la sortie de Giroud après le match contre la Bulgarie se sont trompés. (...) L’attaque à peine dissimulée sur Mbappé et ses conséquences ont constitué une première faille dans l’harmonie du groupe" écrit Pierre Ménès.

Didier Deschamps premier responsable ?

Mais l'ancien consultant vedette sur Canal Fooball Club ne s'arrête pas là et met aussi en avant la responsabilité de Didier Deschamps dans cet échec : "On ne peut évidemment pas exonérer la responsabilité de Didier Deschamps dans ce fiasco. Sa composition de départ contre les Suisses était aberrante : Lenglet défenseur axial, Pavard - en immense difficulté depuis le début du tournoi - à droite et Rabiot piston gauche ce qui ne correspond à aucune de ses qualités mis à part le fait d’être gaucher. (...) En voulant intégrer Benzema à son équipe, Didier Deschamps a renié ses principes et n’a pas su faire évoluer le reste de son équipe". En revanche, à l'heure où de nombreuses critiques s'abattent sur Kylian Mbappé, Pierre Ménès prône, lui, l'indulgence : "Reste le cas Mbappé qui cristallise évidemment la haine primaire des réseaux sociaux. On peut tout de même remarquer que sur les cinq buts inscrits par l’équipe de France, Mbappé est partie prenante sur quatre d’entre eux. Mais évidemment, ça ne suffit pas".

 

 

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 27 juil sophia aram @SophiaAram
    RT @FXBIntl: 💪India was one of the first countries where FXB started working. 💬"Our goal is to reduce and prevent all kinds of exploitatio…
    Détails
  • 27 juil Non Stop People @NonStopPeople
    Marina Carrère d'Encausse : pourquoi elle quitte l'émission "Le Monde en face" https://t.co/EaqBzwdO1O https://t.co/a9UQ3rUXWi
    Détails
  • 27 juil sophia aram @SophiaAram
    @Ceciliaberder Médaille d’or de la classe https://t.co/F444zVlY1y
    Détails