• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Roland-Garros : Yannick Noah se confie sur ses surprenants débuts de carrière

Roland-Garros : Yannick Noah se confie sur ses surprenants débuts de carrière
maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Tennisman devenu chanteur, on ne présente plus Yannick Noah. Le samedi 25 mai dernier, la star des courts s’est confiée sur ses débuts de carrière dans le podcast sportif "Echange". Non Stop People vous en dit plus.

S’il est devenu un artiste accompli à se consacrant à la musique dès les années 1990, tout avait commencé sur les courts pour Yannick Noah. Dès 1975, l’ancien tennisman faisait sensation au jeune âge de 15 ans en remportant le championnat de France cadets. Un an plus tard, Yannick Noah avait ensuite atteint les demi-finales de l’Orange-Bowl cadet. Un succès qui l’avait encouragé à se lancer dans une carrière professionnelle dès 1978. Cinq ans plus tard, il devenait le seul joueur de tennis français à avoir remporté Roland-Garros. Sportif de haut niveau, il avait laissé plus de place à sa passion pour la chanson, après avoir raccroché sa raquette. Pourtant, Yannick Noah n’est jamais resté très loin des courts. En novembre 2017, il a mené l’équipe de France de Coupe Davis à la victoire face à la Belgique, devenant à cette occasion le capitaine ayant remporté le plus de titres de coupe Davis.

Le talent étonnant de Yannick Noah

Ce succès, Yannick Noah en a cerné les secrets. Le samedi 25 mai dernier, l’interprète des "Lionnes" s’est confié sur son long parcours, dans le podcast consacré au tennis "Echange". Selon lui, il avait un talent plus singulier que ses homologues. "La notion de talent est assez mal perçue chez nous. Le talent pour nous c’est la technique. Un gamin qui a une espèce de fluidité avec la main. On fait une grosse erreur quand on commence à recruter des jeunes par rapport à cette notion de talent. Moi, j'avais un autre talent : j'étais enragé", a-t-il expliqué. Et c’est en s’observant à l’œuvre que Yannick Noah s’en serait rendu compte. "Quand je revois des vidéos, c'est surprenant, parce que je suis plutôt tranquille et déconneur de nature, mais sur le terrain, ce regard, j'étais un enragé. Il y a cette double personnalité en moi. Et j'étais doué pour cela. Parmi les copains de ma génération, ceux avec lesquels nous faisions des séries de revers ou coup droit le long de la ligne, je n'en gagnais pas une. En revanche, au service, j'étais bon. Pourquoi ? Parce que tu peux t'entraîner seul", s’est-il remémoré.

Fort de son expérience, il peut désormais mieux conseiller la jeune génération de tennismen et women. "En fait, j'étais doué pour le travail. […] Quand on regarde après 20, 30, 40 ou 50 ans de tennis français, ce qui revient souvent ce sont que les joueurs sont bien techniquement, mais mentalement pas assez forts. Ce n'est pas parce qu'ils ne l'ont pas naturellement. Certains peuvent l'avoir, mais ça se travaille aussi", confie Yannick Noah. Un vrai pro.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 19 fév Justin Bieber @justinbieber
    @rickkrauhl https://t.co/zxbHcrFmUh
    Détails
  • 19 fév Justin Bieber @justinbieber
    @JKCorden legend https://t.co/y8vnUgYB7c
    Détails
  • 19 fév Justin Bieber @justinbieber
    @FLAGALine https://t.co/lE0ZGVH9rj
    Détails