• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Sarah Abitbol : son ancien entraîneur accusé de viol reconnaît des "relations inappropriées"

Sarah Abitbol : son ancien entraîneur accusé de viol reconnaît des "relations inappropriées"
(c) maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Accusé de viol et d’agressions sexuelles par Sarah Abitbol, Gilles Beyer qui a été son ancien entraîneur de patinage, a réagit ce vendredi 31 janvier. Non Stop People vous en dit plus.

Avec son livre "Un si long silence" (édition Plon), Sarah Abitbol a brisé le silence. La figure du patinage artistique français qui a été dix fois championne de France entre 1994 et 2003, a accusé de viol et d’agressions sexuelles son ancien entraîneur Gilles Beyer entre 1990 à 1992. Ces faits se seraient alors déroulés lorsque la jeune femme avait 15 ans. À 44 ans, Sarah Abitbol a décidé de rendre public son vécu pour la première fois "pour aider la parole à se libérer". Face aux accusations, Gilles Beyer a été démis de ses fonctions de manager général par le club parisien des Français volants ce vendredi 31 janvier. L'ancien entraîneur a également réagi dans une déclaration écrite transmise à l'AFP sur son passé avec Sarah Abitbol.

"Ce ne sont pas des “relations inappropriées”, mais des viols"

"Je reconnais avoir eu des relations intimes avec elle. Si mes souvenirs sur leurs circonstances exactes diffèrent des siens, j'ai conscience de ce que, compte tenu de mes fonctions et de son âge à l'époque, ces relations étaient en tout état de cause inappropriées", a-t-il reconnu. Sans évoquer la nature de ses relations avec la jeune patineuse, Gilles Beyer lui a souhaité "de pouvoir trouver une vie apaisée". "Il s'agit donc d'une faute, dont je ne mesurais pas le mal qu'elle a pu lui causer (...) Je suis sincèrement désolé et je présente à Sarah Abitbol mes excuses", lui a-t-il adressé. Mais ces excuses, Sarah Abitbol ne les accepte pas. Dans sa réponse à son ex-entraîneur auprès de "L'Obs", elle a déploré les mots employés par celui qu'elle accuse : "Ce ne sont pas des “relations inappropriées”, mais des viols ! Le terme est inapproprié et beaucoup trop léger". "Il me présente ses excuses ? Mais je ne l’excuse de rien !", a-t-elle ajouté.

Alors qu'il avait revu à plusieurs reprises la patineuse les années suivantes, l'ancien champion de France de patinage artistique (1978) a regretté qu'elle ne lui ait "pas parlé pendant toutes ces années puisque nous nous sommes régulièrement croisés sans qu'à aucun moment je puisse percevoir la profondeur de ses blessures". Il n'exclut pas de "(s)'exprimer sur (sa) version des faits". Mais pour Sarah Abitbol, les déclarations de Gilles Beyer ne sont "qu'une première étape" : "J'attends la seconde, celle qui mettra en lumière la responsabilité de tous ceux qui ont couvert, dans le club et à la fédération".

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 22 Jan ParisHilton.eth @ParisHilton
    🥺 https://t.co/g7nuGXkH3V
    Détails
  • 22 Jan ParisHilton.eth @ParisHilton
    🥰Thank you Katie💕 https://t.co/SPgS4OlZB4
    Détails
  • 22 Jan ParisHilton.eth @ParisHilton
    Love @ddlovato so much, such a kind, amazing & true friend.🥰 https://t.co/6Odl5ib7Uf
    Détails