• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Serena Williams mauvaise mère ? La championne de tennis en pleine déprime

Serena Williams mauvaise mère ? La championne de tennis en pleine déprime
  • A-
  • A+
Partager Google+

Quelques semaines après avoir défrayé la chronique en se disant victime de discrimination dans le monde du tennis, Serena Williams fait de nouveau parler d’elle. L’Américaine a révélé sur Instagram qu’elle avait le sentiment de ne pas être une bonne mère. Plus d’infos sur Non Stop People.

Serena Williams fait décidément beaucoup parler d’elle depuis son retour sur les courts. Et c’est tant mieux pour le tennis féminin qui souffre de plus en plus d’un terrible manque de têtes d’affiches. Après avoir fait un break d’un an pour mettre au monde son premier enfant, une petite Alexis, la plus grande tenniswoman de l’histoire est de retour sur le circuit WTA depuis le mois de mars. Et s’est déjà retrouvée au centre de nombreuses polémiques, notamment après que Roland-Garros ait refusé de lui attribuer le statut de tête de série. Fin juillet, Serena Williams a également créé la polémique en se disant victime de discrimination de la part de l’agence anti-dopage américaine.

"Je ne suis pas aussi présente que j'aimerais l'être"

Ce mardi  7 août, la championne américaine fait de nouveau parler d’elle dans les médias du monde entier. En cause, un post Instagram publié dans la nuit au sein duquel elle révèle avoir le sentiment de ne pas être une bonne mère : "La semaine dernière n'a pas été facile pour moi. Non seulement j'ai fait face à des événements personnels difficiles, mais j'avais aussi le cafard. Surtout, je sentais que je n'étais pas une bonne mère" a-t-elle écrit à ses 9 millions d’abonnés, "Nous sommes toutes passées par là. Je travaille beaucoup, je m'entraîne et j'essaie d'être la meilleure athlète possible. Cependant, cela veut aussi dire, bien que j'aie été avec elle tous les jours de sa vie, que je ne suis pas aussi présente que j'aimerais l'être". À un mois de l’US Open, Serena Williams a décidé de déclarer forfait cette semaine pour le tournoi de Toronto. Histoire sûrement de passer le plus de temps possible avec sa petite Alexis.

 

Last week was not easy for me. Not only was I accepting some tough personal stuff, but I just was in a funk. Mostly, I felt like I was not a good mom. I read several articles that said postpartum emotions can last up to 3 years if not dealt with. I like communication best. Talking things through with my mom, my sisters, my friends let me know that my feelings are totally normal. It’s totally normal to feel like I’m not doing enough for my baby. We have all been there. I work a lot, I train, and I’m trying to be the best athlete I can be. However, that means although I have been with her every day of her life, I’m not around as much as I would like to be. Most of you moms deal with the same thing. Whether stay-at-home or working, finding that balance with kids is a true art. You are the true heroes. I’m here to say: if you are having a rough day or week--it’s ok--I am, too!!! There’s always tomm!

Une publication partagée par Serena Williams (@serenawilliams) le

6 Août 2018 à 3 :24 PDT

 

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 16 aoû P!nk @Pink
    Thank you Lucy!!!! ❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️. Pink sings and soars above as Brisbane crowd holds its breath… https://t.co/abPztTnfPc
    Détails
  • 16 aoû GAD @gadelmaleh
    @Ben_et_Titi Thanks :)
    Détails
  • 16 aoû GAD @gadelmaleh
    @Lolaa_vidal Thank you!!
    Détails