• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Télématin : Andréa Decaudin se confie sur le harcèlement qu'elle a subi

Télématin : Andréa Decaudin se confie sur le harcèlement qu'elle a subi
  • A-
  • A+
Partager Google+

Après Clémentine Sarlat, c'est au tour d'Andréa Decaudin, chroniqueuse de Télématin, de se confier sur le calvaire qu'elle a subi pendant des années au sein d'une autre rédaction.

Depuis quelques années maintenant et notamment suite au mouvement #MeToo, la libération de la parole est désormais plus facile. Le 4 avril, la journaliste Clémentine Sarlat se confiait sur le comportement sexiste et le harcèlement qu'elle a subi au sein de la rédaction de Stade 2. Et il semblerait que ce témoignage ait été bénéfique pour certaines journalistes qui ont décidé elles aussi de briser la glace. Après Tiffany Henne qui a raconté son calvaire dans une rédaction, c'est au tour d'Andréa Decaudin, chroniqueuse sport au sein de Télématin, de se confier. Sur son compte Twitter, elle raconte : "J’ai beaucoup souffert. Je me suis souvent demandé pourquoi. Tout ceci est derrière moi maintenant. Je ne souffre plus. Je travaille aujourd’hui dans une rédaction bienveillante. Et c’est aussi et sûrement pour ça que je le fais [témoigner, ndlr] aujourd’hui".

"Je me sentais impuissante"

L'ancien visage de La chaîne l'Equipe ajoute ensuite : "Un jour en conférence de rédac, j’ai suggéré à mon co-présentateur qu’il serait intéressant de recevoir Untel sur notre plateau. Ce dernier m’a rétorqué : “Pourquoi tu veux le mettre en avant, tu baises avec lui ou quoi ?”.
Andréa Decaudin revient ensuite sur un souci technique qui a permis à son rédacteur en chef de l'humilier devant toute la rédaction. "Mon rédacteur en chef a donc lancé dans tout l’open space : “Bon Andréa tu ne nous sers plus à rien aujourd’hui, va donc nous chercher des cafés”. Je ne compte plus les fois où en conférence de rédac, alors que c’est moi qui présentais la tranche, il procédait à de la rétention d’infos, histoire que je me foire à l’antenne".
"A cela s’ajoute ma propre culpabilité de ne pas être une bible du sport, mais je travaillais dur pour être à la hauteur. On me le faisait payer au centuple. Être une femme, faire de l’antenne. Voler leur job à des mecs plus compétents. Être là pour le quota de “jolies filles” 
Avant de conclure : "J’ai essayé toutes les méthodes pour que cela cesse : rire à leurs “blagues”, surenchérir dans le trash pour ne plus être leur cible, répondre, ignorer les tentatives de déstabilisations… Rien ne marchait. Je me sentais impuissante".

Par J.F.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 26 oct sophia aram @SophiaAram
    Madoff découvrant trois chèques en bois dans sa double comptabilité.😱 https://t.co/yUZQiPcR8t
    Détails
  • 26 oct Paris Hilton @ParisHilton
    Happy birthday gorgeous @KatyPerry 💕❤️✨ https://t.co/m717uJlpad
    Détails
  • 26 oct Paris Hilton @ParisHilton
    Only a few more hours left for my #NativelyDigital auctions 🥰🥰@chelseaevenstar @maalavidaaa @serwah_attafuah ❤️ Bid… https://t.co/avqiJWlUwc
    Détails