• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Violences sexuelles : Teddy Riner, Nathalie Péchalat et 52 autres sportifs s’engagent

Violences sexuelles : Teddy Riner, Nathalie Péchalat et 52 autres sportifs s’engagent
  • A-
  • A+
Partager Google+

Après les révélations de Sarah Abitbol qui accuse son ancien entraîneur de viol, des athlètes du Comité national olympique français donnent de la voix en publiant une tribune pour dire stop aux violences. Non Stop People vous en dit plus.

Les récits d’agressions sexuelles dans le milieu du sport se multiplient. Après l’ex-joueuse de tennis Isabelle Demongeot qui avait accusé son ex-entraineur Régis de Camaret de l’avoir violée pendant neuf ans, c’est au tour de l’ex-patineuse Sarah Abitbol de faire de terribles révélations. Dans son livre "Un si long silence", elle raconte avoir été violée par son ancien entraîneur Gilles Beyer entre ses 15 et 17 ans. Devant ces faits, le parquet de Paris a pris la décision d'ouvrir une enquête préliminaire pour viols et agressions sexuelles sur mineurs.

Ce mercredi 5 janvier, c’est le président du club de Ligue 1 d’Angers qui a été placé en garde à vue après qu’une plainte pour agressions sexuelles a été déposée contre lui.

Les sportifs veulent l’ouverture d’une cellule d’écoute des victimes

Mardi 4 février, 54 sportifs de haut niveau ont publié dans Le Parisien et sur le site de France Info une tribune contre les violences sexuelles. Parmi les signataires : Nathalie Pechalat ex-patineuse, la taekwondoïste Gwladys Epangue, la judokate Gévrise Émane ou encore l’athlète Ladji Doucouré et le judoka Teddy Riner. "Nous ne pouvons plus nous taire ! Il est temps d’agir collectivement et de prendre conscience que briser le silence, c’est aussi servir le sport", s’exclament les athlètes du Comité national olympique français. Ils veulent que des décisions soient prises et surtout que les fédérations passent à l’action et prennent le sujet au sérieux.

Une de leur revendication est ainsi la création "d’une cellule d’écoute des victimes, indépendante des fédérations et tenue de respecter l’anonymat le plus complet". Enfin ils réclament aussi que des lois soient votées pour que les fédérations puissent agir plus vite : "Nous souhaitons l’adoption de mesures législatives permettant la révocation de tout individu, quel que soit son statut, impliqué dans une affaire de violences sexuelles."

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 20 Jan Paris Hilton @ParisHilton
    RT @thejoshuablee: Wow @parishilton thank you so much for sharing and adding so much value in my #clubhouse room today 🔥🔥🔥🔥 https://t.co/eb…
    Détails
  • 20 Jan Paris Hilton @ParisHilton
    RT @paulmacko: Are you on #Clubhouse app yet? It's a gathering of many people in "rooms" to talk about particular topics. Last night @Paris…
    Détails
  • 20 Jan Paris Hilton @ParisHilton
    RT @nicealyssa: Oh wow @ParisHilton is one of the speakers in a Clubhouse room sharing about her experience as a public figure and her “cha…
    Détails