• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Théâtre

Dieudonné accusé de fraude fiscale : L’humoriste condamné à deux ans de prison ferme

Dieudonné accusé de fraude fiscale : L’humoriste condamné à deux ans de prison ferme
maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce vendredi 5 juillet 2019, Dieudonné se rendait à une nouvelle audience concernant son procès pour fraude fiscale et blanchiment d’argent. Le tribunal correctionnel le condamne à deux ans de prison ferme. Non Stop People vous en dit plus.

La justice a rendu son verdict. Ce vendredi 5 juillet 2019, Dieudonné M’Bala M’Bala ainsi que sa femme Noémie Montagne ont été jugé pour fraude fiscale, abus de biens sociaux, blanchiment et détournement de fonds. Et la décision du tribunal correctionnel de Paris est sans appel. L’humoriste est condamné à trois ans de prison ferme, dont un avec sursis, ainsi qu'à 200 000 euros d’amende. Sa femme a, quant à elle, écopé de 18 mois d’emprisonnement avec sursis et devra régler la somme de 50 000 euros. Sans faire appel, Dieudonné pourra toutefois éviter de se retrouver derrière les barreaux étant donné qu’en France, seule une peine supérieure à cinq ans d'emprisonnement ne peut pas être assortie du sursis. Lors de son procès, l’homme de 53 ans ne s’est pas exprimé une seule fois et a seulement clamé son innocence.

1,2 million d’euros dissimulé

Pour rappel, ce procès fait suite aux investigations datant de 2013. Ces dernières révélaient que Dieudonné avait manipulé pendant cinq ans d’importantes sommes d’argent en liquide. A cette époque, 1,2 million d’euros aurait été dissimulé alors qu’il se disait ruiné et insolvable. L’humoriste, déjà condamné pour ses propos jugés antisémites, est également soupçonné d’avoir détourné les profits de sa société de production, ainsi que d’avoir blanchi une partie de son argent liquide en les transférant à l’étranger. Sa femme, Noémie Montagne, dirigeante de la société, était vraisemblablement au courant des affaires de son mari. En plus de ses 18 mois de prison avec sursis, elle a l’interdiction de gérer une société pendant cinq ans. D’après les procureurs à l'audience, "la culpabilité des prévenus" et leur société des Productions de la plume, "ne fait aucun doute". Ils considèrent que le polémiste "n'est pas un artiste bohème déconnecté" qui n'y connaît rien à la fiscalité, mais bien le gérant de cette société dirigée officiellement par sa compagne et "créée pour favoriser sa dissimulation".

Par E V

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 17 juil Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @MUNCHKiN_XO: Universal Mood https://t.co/gVwfUXjql9
    Détails
  • 17 juil BEYONCÉ @Beyonce
    Watch #SPIRIT now #TheLionKing https://t.co/RYtZbQYCvn
    Détails
  • 17 juil Paris Hilton @ParisHilton
    💫 I can make it nice or naughty Be the devil and angel, too Got a heart and soul and body Let's see what this love… https://t.co/3W1XoeWlWq
    Détails