Théâtre

Dieudonné bientôt jugé en correctionnelle pour apologie du terrorisme

Dieudonné bientôt jugé en correctionnelle pour apologie du terrorisme
PHOTOPQR/LA MONTAGNE
  • A-
  • A+

Dieudonné n'en a pas fini avec la justice. Placé en garde à vue ce mercredi 14 janvier après avoir écrit "Je me sens Charlie Coulibaly" sur Facebook suite aux attentats perpétrés à Paris, l'humoriste sera jugé en correctionnelle pour "apologie du terrorisme". Un énième procès pour celui qui accumule les provocations et les démêlés avec la justice.

Nouveau procès en vue pour Dieudonné. Placé en garde à vue hier, il sera jugé en correctionnelle pour "apologie du terrorisme" après avoir écrit sur Facebook qu'il se sentait "Charlie Coulibaly", en référence à l'un des auteurs des attentats qui ont fait 17 morts à Paris la semaine dernière. L'ex-acolyte d'Elie Semoun avait été interpellé à son domicile du Mesnil-Simon en Eure-et-Loire.

La justice contre-attaque

Dieudonné annonçait dimanche dernier sa participation à la Marche républicaine, qui a réuni plus d'un million de manifestants dans la capitale. La veille de sa garde à vue, ce dernier en profitait pour adresser un message au Premier ministre Manuel Valls sur son site "Quenel+".

Depuis l'attentat contre Charlie Hebdo survenu le 7 janvier 2015, la justice prend très au sérieux ceux et celles qui font l'apologie du terrorisme, également sur les réseaux sociaux. Ainsi, 54 procédures ont été ouvertes, notamment pour "menaces d'actions terroristes", a annoncé la Chancellerie.

Une audience prévue en février

Selon des informations dévoilées sur la Toile, le Parquet de Paris a décidé de convoquer Dieudonné au tribunal correctionnel à l'issue de sa garde à vue. L'audience devrait se tenir le 4 février prochain, selon son avocat Me Sanjay Mirabeau.

Hier, ce dernier s'est exprimé sur BFMTV alors que son client était toujours entendu par les forces de l'ordre. "Il a le sentiment qu'on le traite comme un terroriste, et c'est pour ça qu'il a accolé les deux noms", a-t-il expliqué.

De leur côté, ses fans ont dénoncé sur Facebook une "liberté d'expression sélective".

Un passé judiciaire chargé

Dieudonné n'en est pas à sa première affaire judiciaire. Déjà condamné pour des propos antisémites, le gouvernement est parvenu à faire interdire plusieurs de ses spectacles. Il est également sous la menace d'une demande d'expulsion au théâtre de la Main d'or, à Paris, et plusieurs villes ont ouvertement boycotter son nouveau spectacle, notamment à Strasbourg.

Par Clara P

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 03 déc Justin Bieber @justinbieber

    LA tonight

    Détails
  • 03 déc Gad Elmaleh @gadelmaleh

    La nouvelle mise à jour d'UBER:Comment on peut compliquer le truc un maximum pour perdre un Max de clients?

    Détails
  • 03 déc Paris Hilton @ParisHilton

    Love this piece of me at #ArtBasel by #ErickArtik. 💖 https://t.co/RfsIO9vg3e

    Détails