Théâtre

Dieudonné : nouvelle condamnation pour sa reprise "Le rat noir"

Dieudonné : nouvelle condamnation pour sa reprise "Le rat noir"
  • A-
  • A+

Condamné une première fois pour sa reprise de très mauvais goût "Le rat noir", Dieudonné sera contraint de payer 80.000 euros de plus aux ayants droit de la chanteuse Barbara, n’ayant pas retiré la vidéo en cause.

En janvier dernier, Dieudonné avait été condamné à payer une amende de 50.000 euros aux ayants droit de Barbara, après avoir posté une vidéo dans laquelle il s’en prenait à la chanson "L’aigle noir". Rebaptisée "Le rat noir", le polémiste avait conservé l’air de la chanson mais avait changé le sens des paroles. La version de Dieudonné était également accompagnée de commentaires insultants, en fond,  à l’égard de Barbara, la qualifiant de "cinglée" ou de "tarée", injuriant ainsi l’histoire de la chanteuse. En effet, son tube "L’aigle noir" raconte à demi-mots l’inceste dont elle avait été victime enfant. Dieudonné avait alors détourné l’intention subtile de Barbara en évoquant ce drame dans des termes très crus et éminemment violents, provoquant la colère et l’indignation de la famille de la chanteuse décédée en 1997.  

Dieudonné avait alors été assigné par Bernard Serf, le neveu de Barbara, représentant l’ensemble des ayants droit de la chanteuse, pour obtenir le retrait de la vidéo et l’indemnisation du préjudice moral. Bien que le polémiste qualifiait sa reprise de "parodie", la justice n’avait pas partagé cet avis. En effet, le titre choisi "Le rat noir" "visait la judéité" de Barbara, invoquant "une représentation commune aux antisémites". Les ayants droits de la chanteuse affirmaient également que la reprise de Dieudonné n’avait pour but que d’ "humilier" l’interprète de "L’aigle noir". Il avait alors été condamné en référé (procédure d’urgence) en juillet 2014 puis en fond en janvier 2015 à payer 50 000 euros de dommages et intérêts par le tribunal de grande instance de Paris.

80.000 euros d’amende viennent s’ajouter aux 50.000 de dommages et intérêts

"L’auteur du spectacle interdit "Le Mur" a fait appel de la décision au fond. Dans la décision en référé, le juge avait ordonné le retrait de la vidéo sous astreinte. Or le conseil de M. Serf, Me Caroline Mécary, a produit plusieurs contrats d’huissier montrant que la chanson "Le rat noir" était toujours accessible sur le site plusieurs mois après" relate BFMTV.

Le tribunal de grande instance de Paris a donc condamné Dieudonné à payer 80.000 euros, qui viennent donc s’ajouter aux 50.000 euros de dommages et intérêts. La vidéo n’est à ce jour plus disponible. "Voilà ce qu’il en coûte à Dieudonné de ne pas respecter une décision de justice" s’est réjouie Me Mécary, affirmant que ses clients étaient "tout à fait prêts à aller jusqu’au bout".

Par Eva

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 06 déc KATY PERRY @katyperry

    @jessesaintjohn imma make a best of 16' Spotify playlist and half of these are on there. I love our taste.

    Détails
  • 06 déc KATY PERRY @katyperry

    @jessesaintjohn @kanyewest FADE DOE

    Détails
  • 06 déc KATY PERRY @katyperry

    Omg deep cut, agreed https://t.co/0yGlkuo3bJ

    Détails