• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Théâtre

Elsa Zylberstein, une séductrice assumée

Elsa Zylberstein, une séductrice assumée
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Elsa Zylberstein incarnera à partir du 23 Octobre Natalie Wood pour la pièce de théâtre « Splendour » au théâtre de Paris. Elle a accordé une interview pour le magazine Gala dans lequel le journaliste fait un parallèle entre la vie de Natalie Wood et celle d’Elsa Zylberstein.

Elsa Zylberstein sera Natalie Wood à partir du 23 Octobre pour la pièce « Splendour ».  Pour ceux qui ne s’en souviennent pas, Natalie Wood est l’actrice principale du film « West Side Story ». Sa vie en a inspiré plus d’un car en plus d’être bourrée de talents, elle était une femme très  tourmentée.

De plus, sa mort demeure encore floue, c’est d’ailleurs ce qui a intrigué l’auteur de la pièce Géraldine Maillet.  En effet, ils ont décidé de se concentrer sur cette partie ultime de sa vie.

Rappelons que l’actrice s’est noyée dans la nuit du 29 novembre 1981 en face de l’île de Santa Catalina. Elle était dans le bateau « Splendour » au côté de son mari Robert Wagner et de son amant Christopher Walken et  serait tombée à l’eau… La jeune femme ne sachant  pas nager est morte noyée sur le coup... Pourquoi est-elle tombée dans l’eau ? Pourquoi les deux personnes présentent sur le bateau ne se sont pas manifesté pendant cette noyée ? Le mystère reste entier.

Elsa Zylberstein interprète donc le rôle de cette actrice torturée et semble être ravie de cela d’après ses propos tenus dans le magazine Gala : « C’est tout ce dont une comé­dienne rêve: un parcours incroyable de femme et d’ac­trice, c’est vivant, vibrant, déchi­rant! »

La pièce s’interroge sur le rôle de la femme qui est souvent considéré comme un objet de désir et l’actrice en a bien conscience : « Etre actrice c’est accepter d’être choisie. Après, qui nous fantasme? Comment et quand? C’est mystérieux! Mais ça fait partie du jeu. »

Natalie Wood reprochait au cinéma de ne pas forcément la mettre en avant dans les films ou encore de ne pas lui proposer des rôles à sa hauteur. Ce n’est pas le cas d’Elsa Zylberstein : « J’ai été très gâtée, j’ai toujours travaillé et en cela j’ai de la chance. Bien sûr on a toujours envie de rôles absolus, mais on n’a jamais tout, tout de suite. Il faut être patient.  Là, par exemple, je m’apprête à tour­ner avec Claude Lelouch un film d’amour avec Jean Dujardin. C’est un rôle fabuleux, comme j’en attends un depuis longtemps, donc je suis très heureuse. »

Nata­lie Wood disait : « j’ai puisé ma vita­lité dans le jeu de la séduc­tion, ma vie était une chasse et c’est moi qui me suis tuée, j’ai tout laissé dans la bataille… » Phrase qui parle beaucoup à l’actrice : « Je suis une séductrice. Et je l’assume. Mais je ne peux pas me perdre comme elle car je sais qui je suis. (…)Plus je travaille sur moi, plus j’ai de la matière, plus je me sens forte et pleine de mes capacités. »

Enfin, lorsqu’on demande à Elsa Zylberstein ce qu’elle attend d’un amour, elle répond : « Qu’il vous transporte, qu’il vous chamboule, qu’il vous allume la tête, qu’il illumine votre vie. » A bon entendeur.... 

Par Barbara Sebag

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Laurent Wauquiez estime qu'Emmanuel Macron a fait preuve d'opportunisme au moment de la mort de #JohnnyHallyday… https://t.co/xllx5vY2wp
    Détails
  • 14 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Jean-Pierre Foucault a failli se faire casser la gueule par #JohnnyHallyday à l'époque où il était marié à Adeline… https://t.co/5IDYLLEGH3
    Détails
  • 14 déc Non Stop People @NonStopPeople
    .@jazzqvemf maman et déjà fatiguée par son nouveau rôle https://t.co/hlyhRVcJCO https://t.co/hmz17Xl2ts
    Détails