• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Théâtre

Fabrice Eboué : "Je ne défends pas Dieudonné, je défends la liberté d'expression"

Fabrice Eboué : "Je ne défends pas Dieudonné, je défends la liberté d'expression"
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Fabrice Eboué se produisait sur scène à Lille, dimanche. L’humoriste a accordé une interview à La Voix du Nord, dans laquelle il parle de l’ambiguïté du « cas » Dieudonné. Fabrice Eboué estime ne pas avoir défendu Dieudonné lors de la polémique suscitée par son spectacle Le Mur, mais défendu « la liberté d’expression, la liberté de dire ce qu’on a envie de dire et de ne pas prendre le public pour un imbécile ».

Dimanche dernier, alors que plus de trois millions de personnes étaient dans la rue pour marcher contre le terrorisme, Fabrice Eboué se produisait à Lille, sur la scène du théâtre Sébastopol. Il jouait son dernier spectacle, « Fabrice Eboué, levez-vous ». L’occasion pour le quotidien La Voix du Nord de partir à la rencontre de l’humoriste. A l’occasion de cet entretien, Fabrice Eboué a notamment à l’éternelle question, « peut-on rire de tout ? » : « Soit on rit de tout, soit on ne rit de rien. Je pense que ce qui va choquer X ne va pas forcément choquer Y et vice-versa. Si on commence à se mettre des limites, qui va délimiter notre métier ? Qui va dire là c’est le rôle, là ce n’est pas le rôle ? Est-ce qu’on va avoir une censure comme dans certains états il y a quelques années ? J’ai un censeur qui, pour moi, est le plus légitime : c’est le public. Quand quelque chose est maladroit, mal amené, le public ne rit pas. J’ai donc tendance à roder mes spectacles directement sur scène et je peux vous assurer que, quand quelque chose est trop choquant ou trop maladroit, le public ne rit pas et là, vous vous retrouvez seul et que vous n’avez qu’une seule envie, c’est de l’enlever. »

Affaire Dieudonné : « Ce sont les fondements mêmes de la démocratie qui sont bafoués »

Fabrice Eboué déclare également qu’il ne s’interdit aucun sujet, même ceux qui sont sujets à controverse : « Je me permets tout et puis, après, c’est le public qui voit. Aujourd’hui, le public qui vient me voir n’est pas en train de se poser la question. Il sait ce qu’il va voir, c’est un public d’avertis qui vient là pour rire mais d’une manière intelligente. Si c’est quelque chose de blessant ou de gratuit, le public ne rit pas. Il ne faut pas croire en ce pouvoir absolu de l’homme de scène qui essaierait de manipuler les gens. » Fabrice Eboué se défend également d’avoir défendu Dieudonné lors de la polémique engendrée par son spectacle Le Mur, mais l’humoriste défend coûte que coûte la liberté d’expression : « Je n’ai pas pris la défense de Dieudonné. J’ai pris la défense légitime de la liberté d’expression, la liberté de dire ce qu’on a envie de dire et de ne pas prendre le public pour un imbécile. Il n’y a rien de plus frustrant pour un public que de lui dire ce qu’il doit voir et ce qu’il ne doit pas voir. Qui prétend avoir le droit de dire ça c’est drôle, ça ce n’est pas drôle ? On n’a pas le droit de dire à un public ça tu peux voir, ça tu ne peux pas. Là, selon moi, ce sont les fondements mêmes de la démocratie qui sont bafoués. Voilà pourquoi j’ai défendu la liberté d’expression et j’ai défendu tout simplement mon propre métier. »

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 déc Paris Hilton @ParisHilton
    Bye LA! ✌🏼Happy Holidays! Taking off to #London! ✈️🇬🇧 https://t.co/Xgjx53Rdtz
    Détails
  • 14 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    I love this! Just showed Kanye he loves it too!!! 💋💋💋 https://t.co/SydgBGInYx
    Détails
  • 14 déc KATY PERRY @katyperry
    @markthekatycat music lovers existed before socials
    Détails