• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Théâtre

Gad Elmaleh - Swiss Leaks : Pierre Bergé, actionnaire du Monde, prend la défense de l'humoriste !

Gad Elmaleh - Swiss Leaks : Pierre Bergé, actionnaire du Monde, prend la défense de l'humoriste !
© Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Pierre Bergé, actionnaire du Monde, a réagi à l’affaire du Swiss Leaks. L’homme d’affaires a notamment pris la défense de Gad Elmaleh, dont le nom a été cité à plusieurs reprises dans cette affaire. Sur RTL, Pierre Bergé a expliqué être déçu par cette enquête.

En début de semaine, Gad Elmaleh et d’autres personnalités se retrouvaient au cœur d’un scandale financier. En effet, leurs noms ont été cités dans une histoire de fraude fiscale orchestrée par la banque HSBC. Une histoire qui a fait beaucoup de bruit. Sauf que l’un des actionnaires du Monde, qui a dévoilé cette affaire, critique les pratiques du journal. Pierre Bergé, a expliqué tout le mal qu’il pensait de cette affaire sur RTL dans On Refait le Monde, de Marc Olivier Fogiel où il est chroniqueur.

« Cette histoire me plonge dans beau­coup d'inter­ro­ga­tions, me met mal à l'aise. Il faut commen­cer par dire qu'il faut pros­crire évidem­ment la fraude fiscale partout et punir les frau­deurs fiscaux. Une fois que j'ai dit ça, est-ce que c'est le rôle d'un jour­nal - et surtout d'un jour­nal comme Le Monde – de jeter en pâture des noms, des gens ? Pourquoi Gad Elma­leh ? Qu'est-ce que ça veut dire ça ? » Il est vrai que le nom de Gad Elmaleh a beaucoup été cité dans cette affaire, alors que le journal Le Monde précisait que l’humoriste avait régularisé sa situation.

Pierre Bergé déçu mais sans pouvoir sur l’éditorial 

L’ancien compagnon d’Yves Saint-Laurent a ajouté qu’il était vraiment perplexe face à cette enquête qu’il considère populiste. « Pour moi, c'est flat­ter les pires instincts qui soient et ce n'est pas ça que devrait être jour­nal, en tout cas un jour­nal comme Le Monde. Ce n'est pas pour ça que je suis venu au secours du Monde et ce n'est pas pour ça que j'ai permis aux jour­na­listes du Monde d'acqué­rir leur indé­pen­dance. Ce n'est pas pour ça. Ce sont des méthodes que je réprouve tota­le­ment et qui n'ont aucune justi­fi­ca­tion ». S’il se dit « triste, et surtout déçu »

De son côté, Gilles Van Kote, directeur du Monde, a réagi aux propos de Pierre Bergé. « On peut toujours avoir des discus­sions. Le débat sur le fait de donner le nom d'untel et pas d'untel est ouvert, il existe au sein de la rédac­tion. Mais ce sont des déci­sions qui sont d'ordre édito­rial et qui sont donc du ressort de la direc­tion du jour­nal » explique-t-il. Avant d’ajouter « les action­naires n’ont pas leur mot à dire sur les conte­nus édito­riaux ». Le débat est donc clos.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 déc Paris Hilton @ParisHilton
    I love you with all my heart.
    Détails
  • 11 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    Happy #KUWTK Sunday! https://t.co/ebxSmcN14E
    Détails
  • 10 déc KATY PERRY @katyperry
    This broke my 💔 today. Please be kind to one another. #standwithkeaton https://t.co/8XBbFmnuc1
    Détails