Théâtre

Gad Elmaleh - SwissLeaks : Accusé de fraude fiscale l'humoriste attaqué sur les réseaux sociaux

Gad Elmaleh - SwissLeaks : Accusé de fraude fiscale l'humoriste attaqué sur les réseaux sociaux
  • A-
  • A+

C'est la polémique qui enfle en ce moment. Le Monde a publié hier soir vers 22h sur un système d'évasion fiscale à l'échelle mondiale organisé par la HSBC. Ce sont au total plus de 100 000 particuliers qui sont concernés, parmi lesquels des personnalités telles que Gad Elmaleh, Jacques Dessange, Arletti Ricci (héritière de Nina Ricci). Le quotidien français devrait publier "une partie plus importante" de cette liste dans la journée.

Il y a quelques jours, Non Stop People vous expliquait que le comportement de diva de Gad Elmaleh avait été pointé du doigt par Eric Libiot, le directeur de la rédaction de Studio-Ciné Live. Dans son édito, il critiquait en effet vivement le comédien (ainsi que Laurent Laffite et Edouard Baer) en expliquant :

"(Le) président du jury du festival de l'Alpe d'Huez, refuse aussi, au dernier moment, de participer à une rencontre autour de la comédie, prétextant qu'il n'était pas en promotion. (...) Il aurait pu (...) se réclamer d'un Festival qui lui a payé ses raclettes pendant une semaine ou se contenter de faire la promo d'une banque qui le régale, mais non."

SwissLeaks : Gad Elmaleh au coeur de la polémique

Depuis hier soir, c'est un bad buzz bien plus retentissant qui frappe Gad Elmaleh. Le nom du jeune papa se retrouve dans la liste des personnalités ayant bénéficié du système d'évasion fiscale à grande échelle mis en place par la HSBC.

C'est ce dimanche 8 février à 22h, que Le Monde a publié sur son site internet intitulé "Gad Elmaleh, Jacques Dessange, Arlette Ricci : trois visages de la fraude fiscale". Les journalistes du quotidien national expliquent que ces trois personnalités françaises "figurent sur la liste des nombreux Français ayant eu un compte dans la filiale suisse de HSBC", avant d'ajouter qu'une "partie plus importante" de cette liste sera publiée dans la journée.

Au sujet de Gad Elmaleh, les journalistes du Monde précisent que "l'humoriste disposait à Genève d'un compte faiblement approvisionné – avec un peu plus de 80 000 euros entre 2006 et 2007. Selon nos informations, M. Elmaleh aurait régularisé sa situation auprès du fisc français."

Gad Elmaleh "rêve d'une banque..."

La situation de Gad Elmaleh n'est peut-être pas si critique que ça, donc. Mais, sur les réseaux sociaux, les internautes se lâchent et critiquent violemment l'humoriste.

Sa fameuse campagne de publicité pour la banque LCL qui était déjà beaucoup moquée avant, est désormais encore plus un sujet de raillerie.

"En fait Gad Elmaleh il rêve surtout d'une banque qui se fasse pas choper, non ?" s'amuse ainsi un certain Seb sur Twitter.

D'autres vont plus loin en pointant du doigt son engagement auprès des Restos du coeur, incompatible avec la notion de fraude fiscale : "Alors Gad Elmaleh qui fait la pub LCL, qui participe aux Resto du cœur, au Téléthon... et qui ne paye pas ses impôts..AH..Ahah. #SwissLeaks" lance une jeune femme nommée Marion. Un autre internaute résume la situation à sa façon : "Gad Elmaleh aux Enfoirés demande à des smicards de donner pour des rmistes alors qu'il planquait sa tune en suisse #zéromorale #SwissLeaks"

 

Pour mieux comprendre le système d'évasion fiscale mis en place par la HSBC, Le Monde a réalisé une vidéo explicative, à découvrir ci-dessous :


Comprendre la fraude fiscale de HSBC en 3 min par lemondefr

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 07 déc sophia aram @SophiaAram

    RT @schneidervanes: C est sur c est plus facile de reprendre le parti de papa! https://t.co/4X0CLrUQSP

    Détails
  • 07 déc Non Stop People @NonStopPeople

    L'ex-femme de Jean-Paul #Belmondo jugée pour l'avoir escroqué https://t.co/otkJWtRMr2 https://t.co/MBsvEeLTqs

    Détails
  • 07 déc Non Stop People @NonStopPeople

    #Mélanie de #SS10 topless et ultra sexy sur #Instagram https://t.co/8bJWuxqhsN https://t.co/oaAE6gA0CD

    Détails