• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Théâtre

Guy Bedos : Sa fille en danger pendant les attentats, il raconte (vidéo)

Guy Bedos : Sa fille en danger pendant les attentats, il raconte (vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Plus de trois mois après les terribles attentats survenus dans les villes de Paris et Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) vendredi 13 novembre dernier, Guy Bedos a fait une surprenante révélation sur le plateau de La Nouvelle Edition. En effet, sa fille aurait pu perdre la vie lors du drame. Non Stop People vous en dit plus.

Lundi 22 février, Guy Bedos signait, au même titre que 176 autres personnalités, une tribune dans Le Monde contre l’expulsion des réfugiés de la jungle de Calais. Puis, hier, mercredi 24 février, l’humoriste français était invité à s’exprimer sur le plateau de La Nouvelle Edition de Canal +. Ainsi, face à Daphné Bürki, il a été fidèle à lui-même en balançant des tacles à tout-va. A propos de Bernard Cazeneuve, il a alors déclaré : "C’est sûrement un brave type mais alors il est très mauvais dans cette histoire. Pourquoi il est mauvais ? Parce qu’il ment". Dans la foulée, Guy Bedos -qui faisait des déclarations chocs sur Marine Le Pen- n’a pas épargné Manuel Valls. "Je n’ai rien contre au Hollande au départ", a-t-il alors lâché avant de s’en prendre directement au Premier ministre : "Je suis plus agacé par Manuel Valls par exemple". Et d’ajouter : "Manuel Valls, je lui péterais bien la gueule par moment". Et il n’en fallait pas plus pour enflammer la Toile.

"J’ai failli perdre ma fille dans cette histoire"

Outre ses tacles assassins envers la classe politique française, Guy Bedos -qui faisait de touchantes confidences sur Sophie Daumier, sa défunte première épouse- est revenu sur le sujet des migrants. "C’est du pain béni pour l’extrême droite", a-t-il estimé avant de poursuivre : "Parce qu’on mélange tout". De là, celui qui confiait ne pas être "dingue des caricatures de Mahomet" s’est davantage expliqué : "Les migrants, les réfugiés, les terroristes, les djihadistes... Mais l’armée française bombarde des villes en Syrie aveuglément. On tue des femmes, des enfants". Au cours de son coup de gueule, Guy Bedos -qui levait le voile sur sa relation avec son fils l’humoriste Nicolas Bedos- a confié avoir été à deux doigts de perdre sa fille lors des attentats de Paris : "D’une certaine manière, et ce n’est pas que je veux pardonner aux salauds qui ont tué au Bataclan et dans les brasseries -j’ai failli perdre ma fille dans cette histoire car elle avait rendez-vous avec des copains à une terrasse, je ferme la parenthèse- je suis furieux, désespéré de tout ce qui se passe en ce moment".

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 12 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Ingrid Chauvin bientôt de nouveau maman ? L’actrice relance une procédure d’adoption https://t.co/SG3JSGMfgp https://t.co/OSa9iQVoGF
    Détails
  • 12 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Merci @Jeffpanacloc @JeanMarcOff @gadelmaleh et à vous tous pour hier! Gros succès ❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️
    Détails
  • 12 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    Keep votttting! Download Faithfully on itunes! Thanks to everyone who voted @brookesimpson !!… https://t.co/OVFnqHHmIT
    Détails