• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Théâtre

Isabelle Adjani, sa violente critique des journalistes

Isabelle Adjani, sa violente critique des journalistes
  • A-
  • A+
Partager Google+

Isabelle Adjani, actuellement au Théâtre de Paris dans la pièce « Kinship », était l’invitée de Marion Ruggieri dans « Il n’y en a pas deux comme elle » sur Europe 1. La comédienne a profité de son passage à la radio pour tacler violemment les nouvelles méthodes des journalistes.

Huit ans après son dernier passage sur les planches, Isabelle Adjani est de retour au théâtre. La comédienne est à l’affiche de « Kinship » au Théâtre de Paris. Il s’agit d’une pièce de l’Américaine Carey Perloff, mise en scène par Dominique Borg. Isabelle Adjani partage l’affiche avec Niels Schneider et Vittoria Scognamiglio. Elle joue le rôle d’une rédactrice en chef qui, bien que mariée et mère de deux enfants, tombe amoureuse d’un homme beaucoup plus jeune qu’elle. Ce grand retour d’Isabelle Adjani au théâtre marque aussi un comeback médiatique pour la comédienne, qui multiplie les interviews. Ce mardi, elle était au micro d’Europe 1, interrogée par Marion Ruggieri dans l’émission « Il n’y en a pas deux comme elle ». Et Isabelle Adjani n’a pas été tendre avec les journalistes dans cet entretien.

« C'est plus proche de l'interrogatoire que de l'entretien »

Isabelle Adjani dénonce les nouvelles méthodes journalistiques, qui selon elle, ont changé depuis que la vie privée des hommes politiques n’est plus un tabou : « En ce qui concerne le mode opératoire des journalistes, je le trouve très désinhibé depuis que la cuirasse de l'intime politique a été fracassée. Il y a quelque chose qui est devenu beaucoup plus offensif et offensant dans la façon de questionner. C'est plus proche de l'interrogatoire que de l'entretien, que le l'échange. On n'est absolument pas dans un partage. Le partage doit être quelque chose de non déontologique si on en croit certains. Il y a je trouve une espèce de dénaturation du moment qu'on passe avec un journaliste. Récemment, j'ai donné une interview à un journaliste, et je me suis sentie proche d'une situation de garde à vue. J'avais deux personnes en face de moi, une femme et un homme. Un homme qui posait les questions "ambiançantes" et la femme qui lançait les scuds. »

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 21 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Mariage du prince Harry et Meghan Markle : le passé de l’ex-actrice supprimé https://t.co/CMpoRUorN9 https://t.co/ImQyY35zXh
    Détails
  • 21 mai Rihanna @rihanna
    Issa #BEACHPLEASE party! #KILLAWATTFOILS, #SUMMERDAZE and #SUMMERNIGHTS are available NOW at @fentybeauty,… https://t.co/jgTXIQJzFT
    Détails
  • 21 mai Bruno Mars @BrunoMars
    Just posted a photo https://t.co/cpsd2scPhv
    Détails