• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Théâtre

Jean-Marie Bigard : "A poil, on est tous pareils !"

Jean-Marie Bigard : "A poil, on est tous pareils !"
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le 23 mai prochain, Jean-Marie Bigard fêtera ses trente ans de carrière sur la scène du Grand Rex. A cette occasion, il s’est confié à l’AFP et s’est défendu d’être un humoriste vulgaire.

Dans une quinzaine de jours, Jean-Marie Bigard tentera de battre son propre record. Attendu sur la scène du Grand Rex pour fêter ses 30 ans de scène, l’humoriste sera présent au même moment dans 150 cinémas. Avec cette représentation en simultané, il espère ainsi réunir plus de 52 000 spectateurs, soit le nombre de personnes qui étaient venues l’applaudir en une seule soirée au Stade de France en 2004. Interrogé par l’AFP à cette occasion, Jean-Marie Bigard est revenu sur son humour bien à lui et sur les critiques auxquelles il doit faire face depuis ses débuts.

Il explique ainsi : « Mes détracteurs n’ont jamais vu un seul de mes spectacles. Ils me reprochent d’être le mec qui fait rire avec ‘bite, poil, couille’. Ma grossièreté, que je refuse d’appeler de la vulgarité, est très enfantine. Le public, lui, ne voit que mon cœur ». Ayant fait de l’humour grivois son fonds de commerce, Jean-Marie Bigard ajoute à l’encontre deux ceux qui le méprisent : « A poil, on est tous pareils, avec les mêmes angoisses et les mêmes soucis ».

Alors qu’il fêtera ses 60 ans le 17 mai prochain, l’humoriste connu pour « mettre le paquet », est également revenu sur la naissance de son humour si particulier : « Tout ce que je fais me ressemble. Je ne joue pas un personnage, je ne suis pas un concept. Je suis moi. Mon père et mon grand-père étaient très grivois. Ils m'ont transmis ça. Je me suis rendu compte qu'il n'y a pas 36 manières de briller ou d'être aimé: être le premier de la classe ou faire rire mes petits copains. Je suis devenu drôle en me cognant dans une porte et comme c'était la porte des 'chiottes', je suis devenu drôle et vulgaire ».

Enfin, concernant la polémique autour de Michel Charasse et des feuilles d’impôts déchirées, Jean-Marie Bigard se fait moins causant. « Oui, j’ai dit des conneries. J’ai présenté mes excuses… », dit-il simplement. Quant à son engagement auprès de Nicolas Sarkozy en 2007, comme il l’a déjà dit, il regrette et ne le fera « plus pour personne ». Néanmoins, il garde en tête un moment inoubliable de cette période : sa visite du Vatican alors qu’il faisait partie de la délégation présidentielle : « J’ai kiffé. C’était un beau moment, une occasion unique. En me présentant, Sarkozy a dit au pape que j’étais un humoriste qui fait rire les gens très… franchement ! »

Par Anais Orieul

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 16 déc KATY PERRY @katyperry
    RT @Oprah: Still praying for our little town. Winds picked up this morning creating a perfect storm of bad for firefighters. #peacebestill…
    Détails
  • 16 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    RT @HoudetStephane: Soyez prêts les @FanzouzesTPMP pour notre #appeldudimanche @BBMobile se joint à nous pour vous combler #blackberrykeyon…
    Détails
  • 16 déc KATY PERRY @katyperry
    Woke up to wish my mom a happy 70th birthday today to find my brother evacuating them from the insane #ThomasFire i… https://t.co/ef0FDJmHDj
    Détails