• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Théâtre

Jean Roucas s’explique après son tweet polémique "Heil Hollande"

Jean Roucas s’explique après son tweet polémique "Heil Hollande"
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Après avoir fait tant parler de lui avec son "Heil Hollande !" sur Twitter, l’humoriste a tenté d’éteindre l’incendie en invoquant la liberté d’expression.

Jean Roucas est-il allé trop loin en comparant sur Twitter le gouvernement socialiste au régime nazi ? En ponctuant sa déclaration d'un "Heil Hollande !", l'humoriste connu pour être proche du parti de Marine Le Pen, a en tout cas choqué la toile et provoquer une vague d'indignation. Invité à s'exprimer dans plusieurs médias, il a tenu à expliquer son geste.

"Ce n'est pas le tweet le plus intelligent de ma carrière"

Au micro de RTL, Jean Roucas a d'abord reconnu sa maladresse en déclarant : "Je n'ai pas pondu le tweet le plus intelligent de ma carrière". Sans vouloir nuire directement au Manuel Valls, l'humoriste aurait en fait cédé à la "banalisation sur de l'insulte et du langage" en vigueur sur Twitter.

Mais alors, regrette-t-il vraiment ses propos ? Il semblerait que non. "Maintenant, pour le fond, pour ce qu'exprime le tweet que j'ai écrit, je ne regrette rien, je le revendique. La forme est maladroite et imbécile, mais je revendique le fond, je ne le regrette pas".

L'ancien humoriste du Bébète Show a ensuite complété sa position sur BFM TV, invoquant cette fois "l'ironie" de son tweet. "Sur les réseaux sociaux, Marine Le Pen est comparée à Hitler dans 10 000 tweets par jour. Pareil pour Mélenchon ou Valls. Et c'est le mien qui a provoqué un tollé. J'ai été mal compris, c'était de l'ironie."

Viré du théâtre des Deux ânes

La polémique aura en tout cas déjà nui à la carrière de Jean Roucas. Juste après la publication de son tweet,  les responsables du théâtre des Deux ânes ont décidé de le licencier, déprogrammant par la même occasion sa pièce "France Hollande, zéro partout". Une décision jugée "inacceptable" par l'humoriste qui dit n'avoir pas "commis de faute professionnelle" mais avoir simplement voulu défendre la liberté d'expression. "Soit elle est pour tout le monde, soit elle est sélective et elle n'existe pas". Jean Roucas l'aura appris à ses dépens : tweeter n'est pas sans danger.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 22 fév P!nk @Pink
    I think my mother would say VERKLEMPT 😂🥰😍❤️🙏✊🏾🌈⚡️🔥 thank you everyone I’m grateful for all of the positivity and I… https://t.co/WfeajLFC06
    Détails
  • 22 fév Shakira @shakira
    I want to add my support for this initiative that aims to help the people of Venezuela, who are suffering one of th… https://t.co/w1lcQNHfnt
    Détails
  • 22 fév Shakira @shakira
    Quiero sumarme a esta iniciativa por el pueblo venezolano que está sufriendo uno de los momentos más críticos de su… https://t.co/ZuGU7nYaIX
    Détails