• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Théâtre

Jérémy Ferrari : alcoolisme, tentative de suicide... Ces épreuves qu’il a traversées

Jérémy Ferrari : alcoolisme, tentative de suicide... Ces épreuves qu’il a traversées
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

L’humoriste Jérémy Ferrari revient de loin. En début d’année 2020, l’artiste s’était confié sur les épreuves qu’il avait traversées et notamment sur son alcoolisme. Non Stop People vous en dit plus.

Le 17 février dernier, Jérémy Ferrari se livrait avec franchise dans "C à vous" sur sa maladie et sur les épreuves qu’il avait traversées. L’humoriste est en effet un ancien alcoolique. "J’ai une forme d’alcoolisme qui est très dure. C’est la forme d’alcoolisme la plus aigüe, qu’on appelle l’alcool noir", révélait-il. Une maladie, couplée à des troubles du comportement, qui l’avait conduit à une tentative de suicide. Une très mauvaise passe que l’artiste avait choisi d’assumer et même d’en rire en proposant un one-man-show intitulé "Anesthésie générale".

"C’est une forme d’alcoolisme qui fait que quand tu perds la maîtrise, tu ne fais qu’augmenter les doses tout le temps sans jamais parvenir à t’arrêter", ajoutait-il sur France 5. "J’ai toujours eu une tendance à boire beaucoup trop et beaucoup plus que tout le monde. Mais je maîtrisais. Je sentais déjà que j’avais un problème : les jours où je ne buvais pas, je me retenais de boire", expliquait l’humoriste qui révélait que "la scène" lui avait permis "de tenir". Une dépendance à l’alcool qui s’était décuplée à cause de ses troubles psychiatriques.

L’humoriste atteint de TOCS

Jérémy Ferrari révélait à Anne-Elisabeth Lemoine souffrir de trouble de l’attention avec hyperactivité, de trouble obsessionnel compulsif et idéatif et d’être une personne à "haut potentiel". Ce qui amplifiait un peu tous les troubles", précisait-il. "C’est un cocktail Molotov dans ma tête depuis des dizaines et des dizaines d’années", ajoutait Jérémy Ferrari sur France 5. "Mais à un moment donné, je perds la maîtrise de l’alcool et au moment où je perds la maîtrise, j’en arrive à boire le matin en me levant. En un an, je suis passé de boire en me levant le matin et à consommer au minimum par jour 6 à 7 litres de vin jusqu’à arriver à une tentative de suicide", racontait-il.

Il aura fallu une cure de désintoxication pour que l’artiste de 35 ans s’en sorte. "La dépendance est une maladie neurologique. Quel que soit la dépendance, l’alcool ou autre, c’est une maladie neurologique qui prend le pas sur la zone qui régule la volonté aussi dans le cerveau. Il faut avoir la volonté de s’en sortir, mais avant de savoir qu’on est malade et de l’avoir admis, c’est très dur de trouver la volonté pour arrêter", concluait Jérémy Ferrari.

Jérémy Ferrari est à retrouver ce samedi 25 juillet dans "Fort Boyard".

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 05 aoû Kim Kardashian West @KimKardashian
    🥰 https://t.co/DJRGHnfsQo
    Détails
  • 05 aoû Kim Kardashian West @KimKardashian
    You’re going to love these! Soot and Bone are my favorite https://t.co/xyarb7OApL
    Détails
  • 05 aoû Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @KKWMAFIA: Shop @SKIMS Stretch Rib in Rose Clay now only at https://t.co/DexaxI8UAI https://t.co/JRViLR04fI
    Détails