• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Théâtre

Le Comte de Bouderbala en colère contre Télérama, il s’explique

Le Comte de Bouderbala en colère contre Télérama, il s’explique
(c) maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le Comte de Bouderbala revient sur scène avec un nouveau one-man-show. Nos confrères de "Télérama" n’ont pas été convaincus par ce nouveau spectacle et l’humoriste n’a pas semblé apprécier l’article qui lui était consacré. Non Stop People vous en dit plus.

Depuis des années, "Télérama" est un magazine culturel de référence. Les films, les pièces de théâtre ou encore la musique sont décortiqués avec soin. Les journalistes ne sont pas tendres avec certains artistes et certains ont du mal à prendre ces remarques à la légère. Il y a quelques jours, "Télérama" jugeait le nouveau spectacle du Comte de Bouderbala "vulgaire" et cette remarque n’a pas plu au principal intéressé qui a décidé de se confier à nos confrères de "Paris match". "Le discernement de l’élite journalistique est parfois étonnant", explique-t-il et Non Stop People vous en dit plus. L’humoriste qui a été révélé au "Jamel Comedy Club" n’est pas le seul à recevoir les critiques du magazine et Julien Courbet n’hésitait pas à pousser un coup de gueule contre nos confrères sur Twitter. "Télérama me démonte et démonte mes émissions depuis 20 ans", expliquait-il.

"L’érotisme des uns est la pornographie des autres"

"Après avoir joué le précédent pendant près de huit ans, l’humoriste revient sur scène dans un one-man-show aux airs de déjà-vu avec une nouveauté essentielle, une certaine complaisance dans la vulgarité. Décevant". C’est par ces quelques mots que nos confrères de "Télérama" ont qualifié le second one-man-show de l’humoriste. Après avoir taclé "Les Anges de la téléréalité", Le Comte de Bouderbala répond à "Télérama". "C’est toujours facile… C’est la société ou le gouvernement qui sont vulgaires, l’érotisme des uns est la pornographie des autres. La vulgarité, c’est exactement la même chose. Je prends moins de pincettes parce que les gens me suivent et, à ma manière, je traduis un certain ras-le-bol […] Dès qu’on a un petit pouvoir en France, on s’en sert pour piquer et rester sur son piédestal".

Par Emilie Flores

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 26 nov Non Stop People @NonStopPeople
    Diego Maradona mort : Guy Carlier "sidéré" par sa disparition, il réagit (Exclu vidéo) https://t.co/nZFwpGouP6 https://t.co/rs4dzpv1D2
    Détails
  • 26 nov Non Stop People @NonStopPeople
    Babette de Rozières : ces violences sexuelles qu'elle a occultées jusqu'à ses 50 ans (Exclu vidéo)… https://t.co/7DnNBSBxMT
    Détails
  • 26 nov Non Stop People @NonStopPeople
    Babette de Rozières violemment battue par sa mère, elle raconte son calvaire (Exclu vidéo) https://t.co/G5hYCVooXD https://t.co/xLtpFW0eIZ
    Détails